Koumpentoum : Vers le renforcement du capital santé des populations, avec la CMU.

La CMU accompagne les mutuelles de santé
Mamadou Racine Senghor, Secretaire Général de l'agence de la CMU et l'adjoint au préfet de Koumpentoum, Elhadj Ibrahima Niass

Le Secrétaire général de l’agence de la CMU, M. Mamadou Racine Senghor s’est rendu, ce mardi 06 septembre 2016, à Koumpentoum, pour les besoins de l’installation de l’Union Départementale des Mutuelles de Santé.
Selon M. Mamadou Racine Senghor, « l’agence de la CMU a accompagné les mutualistes à mettre en place des mutuelles de santé. Et dans le cadre de ce processus, dix mutuelles de santé ont été créées dans tout le département. Soit, une mutuelle dans chaque commune. Ces dix mutuelles doivent constituer une union départementale ».
Il a précisé que c’est à cette union départementale d’assumer la fonction d’assurance et d’apporter un appui technique aux mutuelles de santé créées dans les dix communes du département. Il a évoqué la pertinence d’une telle structure qui est « un outil important dans la mise en œuvre de la couverture maladie universelle ».
M. Senghor a aussi annoncé le décaissement de 50 millions fcfa pour le payement de factures parvenues à l’agence de la CMU. D’après lui, cette dette due aux structures concernées est en fait causée par le retard accusé dans la réception des factures par l’agence.
Se prononçant sur cette question, l’Adjoint au préfet de Koumpentoum, M. El Hadj Ibrahima Niass est convaincu qu’avec la présence des services régionaux de l’agence de la CMU , les factures seront reçues à temps par les autorités compétentes afin qu’il n’y ait plus de retard de payement. M. Niass a également évoqué les efforts de l’Etat en faveur de l’amélioration de la santé des populations de Koumpentoum matérialisés par l’affectation d’un dentiste, la dotation du centre de santé de Koumpentoum d’un groupe électrogène, les ambulances médicalisées pour la commune de Bamba Thialéne.
En outre, il a souligné la forte adhésion de la commune de Méréto dans les mutuelles de santé chiffrée à « 500 adhérents pour un premier jet » grâce à l’investissement du Maire. «  J’espère qu’en élargissant l’éventail, on aura beaucoup d’adhérents. Parce qu’il ya beaucoup de gens qui sont dans l’ignorance » insiste-t-il. Ce qui permettra, sans doute, de dépasser largement le nombre total d’adhérents dans le département qui est de 2897. Pour adhérer à une de ces mutuelles de santé, il faut débourser 3500 fcfa et le reste de la cotisation est assuré par l’Etat.
Amédine Faye : actuprime.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.