Le Dg de l’Institut Afro-Européen à Paris estime que « les sénégalais ne sont pas contents de Macky Sall mais… »

Les sénégalais ne sont pas contents selon Emmanuel Desfourneaux
Emmanuel Desfourneaux

Une élection de toutes les incertitudes. C’est ainsi qu’Emmanuel Desfourneaux, Juriste et Dg de l’Institut afro-européen

à Paris, qualifie la prochaine élection présidentielle du 24 février 2019. Se prononçant hier, dimanche 10 juin, lors de son passage à l’émission Objection de la radio Sud Fm (privée), Emmanuel Desfourneaux qui est également analyste politique a indiqué à propos justement de cette prochaine échéance où le président sortant, Macky Sall, est candidat à sa succession que le pari est loin d’être gagné aussi bien pour le régime en place que pour l’opposition.

En effet, selon lui, à huit mois du 24 février 2019, c’est toujours le temps de la réflexion chez les Sénégalais. Ces derniers, selon lui, ne sont pas contents de Macky Sall néanmoins ils sont prêts à lui donner une seconde chance.

«Lorsque j’interroge les Sénégalais, qu’ils soient au Sénégal ou à l’extérieur, ils sont dubitatifs. C’est pour cela qu’on en revient toujours à cette théorie du chaos. C’est-à-dire, aujourd’hui, on est dans un climat politique où pèse fortement l’incertitude», confie Emmanuel Desfourneaux.

Poursuivant son propos, l’analyste politique d’ajouter : «Ce qui ressort des échanges que je peux avoir avec des Sénégalais, c’est qu’à la fois, ils ne sont pas contents des résultats produits par le régime du président Macky Sall. Mais, d’un autre côté, ils veulent encore lui laisser une autre chance. Ou alors dans tous les cas, ils s’interrogent sur la personne qui pourrait le remplacer. Et là encore, on a une incertitude. Tout le monde ne s’est pas encore déclaré candidat à la présidentielle de 2018. Tout le monde n’a pas encore donné son programme. Là encore, les Sénégalais attendent. Ils sont dans cette expectative».
sudonline.sn
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire