L’ex-président égyptien Mohamed Morsi meurt pendant sa comparution au tribunal

L’ex-président égyptien Mohamed Morsi, élu en 2012 avant d’être destitué un an plus tard, est décédé

ce lundi 17 juin après un malaise lors d’une comparution au tribunal. Il avait 67 ans.

L’ancien chef de l’Etat égyptien Mohamed Morsi comparaissait au tribunal lorsqu’il s’est effondré. Il a été conduit à l’hôpital où il est décédé. « Il a parlé devant le juge pendant 20 minutes puis il s’est animé et s’est évanoui. On l’a vite emmené à l’hôpital où il est mort plus tard », a indiqué une source judiciaire à l’Agence France-Presse.

Issu du mouvement des Frères musulmans, Mohamed Morsi a élu président en 2012, un an après la révolution qui avait conduit à la chute de son prédécesseur Hosni Moubarak. Il était le premier civil à devenir président d’Egypte, et le premier démocratiquement élu. Mais quelques mois après son arrivée au pouvoir, la contestation a de nouveau grondé. De grandes manifestations populaires ont éclatées. Certaines ont été réprimées dans le sang.

Mohamed Morsi a été chassé par l’armée un an après son élection. Son ancien ministre de la Défense et chef de l’armée, le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, lui a succédé.

L’ancien président a ensuite été jugé dans plusieurs affaires, dont un dossier d’espionnage pour l’Iran, le Qatar et des groupes militants comme le Hamas à Gaza. Il a également été accusé de fomenter des actes de terrorisme. Après sa destitution, Abdel Fattah al-Sissi a mené une répression sans merci contre l’opposition islamiste et en particulier les Frères musulmans, dont des milliers de membres ont été emprisonnés.

A l’annonce de son décès, le président turc Recep Tayyip Erdogan a rendu hommage au « martyr » Mohamed Morsi, dont il était l’un des principaux soutiens.
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.