La visite de Macky Sall à Saint-Louis endeuillée: un mini car prend feu et fait 15 morts

Mini car en feu
Image d'illustration

Un autre terrible accident. Un mini car prend feu et fait hier une quinzaine de victimes à l’entrée de Saint-Louis. Parmi les victimes, des militants apéristes qui revenaient de l’accueil du Chef de l’Etat à Saint-Louis. Ce drame survient 48 heures après celui qui a fait 13 morts sur le chemin retour du magal de Porokhane.

Saint-Louis est dans la tristesse avec la mort brutale d’une quinzaine de personnes, hier. Parmi les victimes, il y a des militants apéristes qui s’étaient rendus à l’accueil de Macky Sall à Saint-Louis, des citoyens qui revenaient du travail et de simples passagers qui rentraient chez eux. Ils ont trouvé la mort dans un terrible accident de véhicule. Le minicar, immatriculé LG1983, qui les transportait a pris feu, après une collision avec un camion hydrocarbures. Selon nos sources, le drame a eu lieu à la sortie de la ville, à quelques jets de l’Université Gaston Berger.

Le minicar transportant plus d’une dizaine de passagers, en provenance de Saint-Louis, a été victime d’une crevaison. Le chauffeur qui roulait à vive allure a perdu le contrôle du véhicule qui est allé heurter le camion qui arrivait en sens inverse. Sous la violence du choc, le minicar a littéralement explosé. Il a immédiatement pris feu, prenant au piège les passagers qui n’ont pas pu s’extraire des flammes. Nos sources soulignent que la porte du minicar est restée bloquée. Ils ont tous été tués. Ainsi, un premier bilan fait état de plus d’une dizaine de morts et deux rescapés avec des brûlures graves. Il s’agit des deux passagers du camion. Ils sont, dit-on, entre la vie et la mort. Dans le minicar se trouvaient des habitants de Mbodiéne et Ndiaye Mbéresse dans le département de Dagana.

Gandon étrenne son château d’eau

Pourtant jusque-là, tout c’était bien passé. Puisqu’une foule monstre a été à l’accueil du président Macky Sall lui offrant un bain de foule dans la commune de Gandon, plus précisément à Leybar où est construit un château d’eau de 23 mètres de haut pour une capacité 18 000 m3. Cet ouvrage hydraulique a coûté 4 milliards FCFA. Il a été financé par l’Union Européenne, l’AFD et la Banque Européenne de l’investissement. Il entre dans le cadre du Programme Eau Potable et Assainissement du Millénaire (PEPAM) doté d’une enveloppe de près 30 milliards de nos francs. En effet, c’est avec difficulté que les populations de cette partie de Saint-Louis accèdent à l’eau potable.

D’ailleurs, le maire de la commune de Gandon n’a pas caché la satisfaction des populations. « Vous avez réussi à nous faire oublier nos souffrances. Maintenant, c’est à notre tour de tout faire pour vous donner la majorité à l’Assemblée nationale, lors des prochaines législatives », a soutenu le ministre maire de la commune de Gandon, Khoudia Mbaye. Le porte-parole des partenaires de saluer la coopération fructueuse entre les bailleurs et le gouvernement du Sénégal dans le cadre du PEPAM.

Le chef de l’Etat est, lui, largement revenu sur les réalisations faites dans le secteur de l’hydraulique depuis son accession à la magistrature suprême. Après l’inauguration du château d’eau, Macky Sall est allé couper le ruban du nouveau centre de transformation des produits halieutiques construit à hauteur de 300 millions et situé à Gokhou Mbacc. Macky Sall va aussi poser la première pierre de la grande mosquée de Saint-Louis qui doit être réhabilitée, après avoir assisté à la levée des couleurs à la place Faidherbe. Ensuite, il se rendra dans le Fouta pour le lancement des travaux de désenclavement de l’île à Morphil.
enqueteplus.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.