Masse salariale du Sénégal : Le ministre de finances tire la sonnette d’alarme

La masse salariale du Sénégal inquiète
Image d'illustration

Le poids et la progression de la masse salariale du Sénégal inquiètent le ministre des Finances et les députés. En effet, de manière officielle, elle croîtra de 8.9% en 2017 pour se placer à 586 milliards en 2017.

Un poids de plus de 800 milliards

Mieux, souligne le ministère de l’Economie et des Finances, à ces 586 milliards de dépenses de personnel, il faut ajouter les salaires des corps émergents (82 milliards), des universités, des agences et structures assimilées (113 milliards), des contractuels de la santé (4.3 milliards), des unités de gestion des projets (15.8 milliards) et des collectivités locales. Ce qui porte la masse salariale à «plus de 800 milliards, représentant 40% des recettes fiscales», renseigne l’argentier de l’Etat, Amadou Bâ, dans le rapport de la Commission générale des Finances, du Plan et de la coopération de l’Economie.

Les enseignants consomment plus de 41 milliards

«Les dépenses de personnel représentent 586 milliards. Nous avons préféré être totalement transparents et tirer la sonnette d’alarme. Aujourd’hui, c’est vrai, le gouvernement a respecté la totalité des engagements évalués à 41 milliards. On est en train de les payer notamment au niveau du secteur de l’éducation où tous les engagements sont en train d’être respectés. Les 10 000 enseignants qui vont être titularisés le seront. Nous sommes à plus de 8800 agents. Les rappels sont payés au moins le mois et nous entretenons une discussion avec les organisations syndicales pour empêcher que certains dysfonctionnements ne soient sources de divergences», a signalé l’argentier de l’Etat.
seneweb.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.