Interdiction de la marche du PDS : Oumar Sarr déchire l’arrêté du préfet de Dakar

Le Parti démocratique sénégalais (Pds) et ses alliés du Front patriotique pour la défense de la république (Fpdr) sont plus que jamais déterminés à croiser le fer avec Macky Sall, pour faire libérer Karim Wade. Les libéraux ont décidé de tenir leur manifestation demain, avec ou sans autorisation.

Oumar Sarr, coordonnateur national du Pds, après avoir lu l’arrêté du Préfet de Dakar interdisant leur manifestation, devant les militants, a déchiré le document pour montrer leur refus catégorique à se plier aux motifs avancés par l’autorité publique. «Nous n’acceptons pas cette interdiction. Nous allons marcher demain», a-t-il martelé. Avant d’inviter tous les militants et alliés à venir massivement prendre part à la manifestation.

Le Pds et ses alliés avaient prévu de marcher, ce mercredi 19 août dans l’après-midi, de 14h 30 à 19h 30, à partir de la Place de l’Obélisque jusqu’au rond point de la Poste de Médina. Et pour ce faire, ils avaient demandé une autorisation auprès du Préfet de Dakar. Mais, ce dernier a interdit la manifestation pour plusieurs motifs. Il s’agit, entre autres, de la remise en cause de l’indépendance de la justice sur un dossier pendant devant une juridiction, du risque d’entrave à la libre circulation des personnes et des biens sur axe routier stratégique, du risque d’infiltration de la manifestation par des individus malintentionnés et menace de trouble à l’ordre public.

Le Pds et le Fpdr se sont réunis, ce mardi 18 août, au siège du Parti, pour échanger sur cette manifestation.

Cheikhou Aidara-Seneweb.com

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,313SuiveursSuivre
19,600AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :