Tambacounda : Annonce de la mise en place d’un institut national des métiers de l’état civil.

Bientôt un Institut des métiers de l'état civil

M. Birahim Ndiaye rencontrait les acteurs du système éducatif, les maires, les membres de la société civil à la gouvernance de Tambacounda

, ce vendredi 26 octobre 2018, dans le cadre de la campagne nationale de communication pour la promotion de l’enregistrement aux pièces d’état civil soutenue par l’UNICEF. Le Directeur adjoint de la Direction nationale de l’état civil a annoncé que l’Etat a l’ambition de construire une école destinée à former les agents de l’état civil. Cette école « fait partie des grands projets de l’Etat ».
« (…) L’état civil, aujourd’hui, est un peu victime des péripéties politiciennes. Parce qu’on s’est rendu compte qu’à chaque fois que les maires sont élus, 60 % du personnel est changé et donc les gens recrutent sans tenir en compte les compétences des uns et des autres. C’est ce qui crée des problèmes : de l’amateurisme, du laxisme dans les centres d’état civil. Et pour éviter, contourner ces problèmes, l’Etat, pour être en corrélation avec les politiques qui sont en train d’être mises, notamment la fonction publique locale, prévoit de mettre en place un institut national des métiers de l’état civil où pourront être formés des agents sur tous les métiers de l’état civil : l’archivage, l’informatisation, la déontologie, la gestion, etc. Afin que les gens qui seront formés dans ces écoles puissent intégrer allégrement les centres d’état civil(…) », a renseigné Birahim.
Amédine FAYE (correspondant).
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire