Guinée : tentative de mutinerie dans le camp militaire de Kindia, un colonel tué

Kindia est une localité de la Guinée située à 130 km de Conakry. Cette localité abrite une base des commandos rangers

de l’armée guinéenne.
Dans la nuit de jeudi à vendredi, des individus ont fait état de coups de feu qu’ils entendaient depuis le camp.
Très tôt ce matin, plusieurs médias locaux ont relayé l’information faisant état d’une mutinerie.
Des militaires se seraient saisis d’armes et ont pénétré dans le camp. Deux versions au sujet des évènements de Kindia ont circulé.

La première indique qu’il s’agissait de soldats en colère qui revendiquaient de meilleures conditions de vie et de travail.

L’autre version faisait état de mutins venus libérés leurs camarades (prisonniers militaires) qui seraient détenus dans ledit camp.
Les populations apeurées sont restées cloitrer chez elles, rapporte le correspondant de BBC Afrique à Conakry, Boubacar Diallo.
Dans un communiqué, le ministre guinéen de la défense a précisé que des militaires sont effectivement entrés dans le camp et ont ouvert le feu.
Lors de ces tirs, le colonel Mamadi Condé qui est le commandant du bataillon spécial des commandos en attente a été tué.
La situation selon les autorités guinéennes est sous contrôle et des ratissages seraient en cours pour mettre la main sur les mutins.
Le calme est revenu à Kindia indique le correspondant de BBC Afrique à Conakry.
bbc.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.