Kédougou : une formation en environnement pour les gérants de stations-services

Cette formation est surtout accès sur la gestion environnementale sociale et sécuritaire des stations-services

de la région. Elle s’est tenue le 15 et le 16 octobre 2020 dans les locaux de la chambre de commerce et d’industrie de ladite commune. « Tout est parti d’un constat lié aux manquements relevés par les services techniques et autres dans l’évolution du cadre règlementaire de certaines stations de la région » a indiqué le Directeur Régional de l’Environnement et des Établissements Classés (DREEC), Mamadou Bèye avant de dire qu’ « il s’agit surtout de faire comprendre les recommandations du nouveau code de fonctionnement des stations aux gérants ». Ce renforcement, de l’avis de l’environnementaliste, est aussi une façon de sensibiliser les uns et les autres sur le cadre sécuritaire ».

Il s’est déroulé sous les yeux des préfets des 3 départements (Saraya, Salémata et Kédougou) et du Gougerneur de région. C’est dans ce contexte que le chef de l’exécutif régional Saer Ndao a fait comprendre l’enjeu de la rencontre aux concernés, qui est de discuter pour faire comprendre les responsabilités qui sont engagées en créant une station dans un milieu, réitérant l’aspect sécuritaire.

« Avant d’installer une station dans un milieu habité, il faut le consentement du voisinage. Et concernant l’entreprise, il faut respecter les recommandations pour sécuriser ses investissements et sécuriser les populations environnantes pour éviter les risques car nous n’avons qu’une seule caserne de sapeurs pompiers qui ne peut pas servir toute la région à temps » a affirmé M. Ndao.

« Les stations font partie des établissements classés qui doivent respecter les recommandations du ministère de l’environnement » a souligné le DREEC M. Bèye, sans occulter les difficultés auxquelles font face les gérants de stations telles que; le manque de dossiers, le stationnement anarchique de camions et la question de sécurisation des fonds entre autres. Il a dans cet élan, fait savoir que la région enregistre au total 19 stations-services.

À en croire le spécialiste de l’environnement; « une station doit être installée dans une surface de 6oo mètres carrés », avant de poursuivre que « le nouveau code leur demande de se conformer aux recommandations dans un délais de 3 ans ».

Chemin faisant, Sékou Diémé de la station « Ola énergie » a salué la tenue de cette rencontre, déplorant les actes de piromanes qui souvent brûlent les herbes entourant leurs stations. « Une situation qui est totalement dangereuse et pour les stations mais aussi pour les populations en cas d’incendie » martèle-t-il.

Pour la sécurité de leurs fonds, le Commandant de compagnie de la gendarmerie de Kédougou leur suggère de vendre avec la méthode numérique avec transfert d’argent pour éviter de circuler avec des sommes, ou de garder dans les bureaux de station de l’argent. Il propose l’installation de caméras de surveillance dans les stations-services pour pouvoir identifier les cambrioleurs.

Le Gouverneur de région n’a pas manqué de pédagogie, insistant sur la sécurité des stations afin de mieux protéger leurs investissements et les populations. « Vous gérez des produits dangereux donc ensemble nous voulons échanger sur les bonnes pratiques à respecter pour l’intérêt de tous » a-t-il plaidé.

Qui plus est, il a demandé aux gérants, de penser au département de Salémata jusque là dépourvu de station de carburant.
.
Vu l’importance de la rencontre, il a exhorté le DREEC à maintenir ce dispositif pour pouvoir faire des échanges périodiques d’au moins une ou deux fois par an.

Cheikhou KEITA : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.