Le groupe Sonatel réalise un chiffre d’affaires consolidé de plus de 480 milliards CFA dans le premier semestre de 2017

groupe Sonatel

Le chiffre d’affaires consolidé du groupe s’établit à 483,6 milliards de FCFA sur la première moitié de l’exercice 2017, en hausse de 10,2%. Ramené sur le périmètre historique (hors Sierra Léone), le chiffre d’affaires a connu une croissance accélérée de 6,3% contre 2,1% en juin 2016.
Cette croissance des revenus reste soutenue grâce aux positions commerciales fortes et au développement des relais de croissance, mais est ralentie par la décélération des revenus de l’international entrant affecté par le phénomène des OTT.

La croissance du chiffre d’affaires est portée par les filiales à l’étranger qui contribuent à hauteur de plus de la moitié du Chiffre d’Affaires consolidé du groupe. L’intégration de la nouvelle acquisition Orange Sierra Léone (ex Airtel SL) dans le périmètre de consolidation à partir de cette année a aussi permis d’améliorer les trajectoires de croissance.

Les investissements du groupe restent soutenus à 15,1% du Chiffre d’affaires par rapport à la même période en 2016. Ces importants investissements ont été réalisés par le groupe principalement dans la data mobile pour répondre au développement des usages. Ils ont permis aussi au groupe de maintenir sa trajectoire de rentabilité par l’amélioration de la qualité de la relation client, la poursuite des efforts sur la qualité de service, la fidélisation et la maitrise des charges.
Le renouvellement des réseaux d’accès, la densification des réseaux 3G mobiles et l’extension des plateformes de service ont mobilisé l’essentiel de cet investissement.

Après une baisse en 2016, le résultat net du groupe Sonatel reprend une dynamique de croissance de +1,3%, soit 111,4 milliards FCFA au 30 juin 2017.

Le groupe Sonatel maintient ses solides performances opérationnelles et financières
Le parc clients du groupe au 30 juin 2017 s’élève ainsi à 30, 7 millions en hausse de 7,6% après la légère décroissance de -1,4% notée en 2016.
Cette croissance est tirée principalement par le parc mobile qui a cru de 7,7%, grâce notamment à la bonne dynamique de recrutement au Mali, en Guinée (actions d’animations autour des nouvelles localités couvertes) et en Guinée Bissau (déploiement 3G et extension du réseau à de nouvelles localités), renforcée par l’intégration de Orange Sierra Léone. Les résiliations massives effectuées en fin 2016 au Sénégal pour les besoins de conformité aux règles d’identification des clients ont atténué cette croissance.

La poursuite du développement des relais de croissance a permis de renforcer leur contribution dans l’activité du groupe. . Ainsi, on note une accélération de la croissance des clients utilisateurs de données Mobile (8,1 millions soit +42,6% par rapport au 1er semestre 2016), du parc de clients actifs de l’activité d’Orange Money (3,8 millions soit +58,3%). Ces activités génèrent à elles deux près de 17,5% des revenus du groupe.

A ces contributions à la balance économique et la création d’emplois et de richesse dans tous ses pays de présence, il convient de rajouter les actions menées dans le domaine de la Responsabilité Sociétale d’Entreprise, notamment à travers ses différentes Fondations.

Au Sénégal, Sonatel continue la mise en œuvre de la convention avec le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale à travers des campagnes de sensibilisation et de prévention par sms, dont la dernière date du mois de juin 2017 et concerne le M-Diabète (conseils pour concilier diabète et Ramadan). A cela s’ajoute le soutien à la LISCA pour les soins aux malades du cancer à travers la mise en place d’une collecte nationale de fonds.

Le groupe a également renforcé son partenariat avec le secteur privé des TIC. En effet, conscient de son rôle moteur dans l’écosystème numérique partout où il est présent, le groupe Sonatel s’active dans l’émergence d’incubateurs. Ainsi, après CTIC au Sénégal et CREATAEAM au Mali, l’incubateur Saboutech a été inauguré en Guinée où une centaine d’écoles a aussi été connectée à la 3G dans le cadre du programme du Gouvernement Guinéen pour l’accès des Lycées au monde digital.

Par ailleurs, les Fondations poursuivent la mise en œuvre du concept « Projet village » qui contribue au désenclavement des localités reculées par la construction d’un centre de santé, d’une école et d’un point d’eau.

Le groupe Sonatel entend renforcer ses investissements et dynamiser ses actions autour de la Donnée Mobile, des services à valeur ajoutée, des services financiers mobile et des services aux entreprises et aux Etats. Le nouveau Datacenter du Sénégal (le plus grand d’Afrique de l’ouest), inauguré en juin 2017, devrait jouer un rôle moteur dans cette stratégie. Le déploiement de la 4G va se poursuivre au Sénégal et en Guinée Bissau tandis que les discussions sont en cours de finalisation sur la 4G et le renouvellement de la Concession au Mali, par la couverture progressive des capitales régionales en Guinée Bissau , au Sénégal et au Mali et sa politique d’acquisition de licence 4G en Guinée et en Sierra Léone.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.