En colère, la mer fait des dégâts à Hann montagne, à Bargny et sur la Corniche Est

Grand-Mbao plus précisément au quartier de Djobène, c’est la catastrophe. Les lieux sont envahis par la mer. Les cimetières et mosquées, de même qu’une dizaine de maisons, sont aussi touchés. Impuissantes, les populations demandent un site de recasement. Hann montagne n’est pas aussi épargnée. 30 maisons emportées ce dimanche, une dizaine d’habitats ont été décomptés ce matin. Cela a commencé hier avant la prière du Crépuscule.

A Bargny, la mer est également en furie depuis hier; des maisons et rues sont inondées du fait du débordement de la mer qui a englouti des pirogues. A Rufisque, les populations sont aussi inquiètes. Sur la Corniche Est, la route est devenue impraticable même si, pour l’heure, aucune perte en vie humaine n’est notée.

Dié BA / pressafrik.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.