Des élus locaux de Dakar sensibilisés sur le projet TELEDAC

Vue aérienne de Dakar

Des représentants des collectivités locales de la région de Dakar ont été sensibilisés, mardi, sur les nouveaux enjeux de l’acte III de la décentralisation en vue de pérenniser le projet Télé demande d’autorisation de construire (TELEDAC), annonce un communiqué parvenu à l’APS.

Une trentaine de représentant des collectivités de la région de Dakar prennent part à un atelier de sensibilisation sur le cadre législatif et réglementaire du projet TELEDAC, les implications de l’acte III de la décentralisation, la notation Doing business et les enjeux de la dématérialisation.

Ce conclave de quatre jours qui se tient à Sally a été présidé par le directeur du cabinet du ministre du renouveau urbain, de l’habitat et du cadre de vie, Yatma Gueye, qui a rappelé la modification de la typologie des collectivités locales par l’entrée en vigueur de l’acte III de la décentralisation.

Cette entrée en vigueur, a retenu M. Gueye, entraine des changements en ce qui concerne le nombre des collectivités locales et des représentants impliqués dans les processus du TELELDAC.

D’où la pertinence de cet atelier dans la mesure où, l’autorisation du permis de construire est maintenant gérée, à deux niveaux : par les maires de commune et le ministre en charge de l’urbanisme.

D’après le communiqué, cela ’’implique des besoins nouveaux en termes d’équipements, de formation et de sensibilisation’’ au bénéfice des collectivités locales.

’’Il est plus qu’important que tous les acteurs soient au même niveau d’information pour la pérennisation de ce projet’’, a insisté M. GUEYE.

Abondant dans le même sens que le représentant du ministre, le Maire de la Commune de Dieuppeul Derklé, Cheikh GUEYE, a pour sa part, estimé que tous les acteurs devront pouvoir tirer leur épingle du jeu en identifiant les points forts et les points faibles des nouveaux enjeux de l’acte III de la décentralisation en allant vers une démarche concertée dans la phase de sa mise en œuvre.

’’Dans sa politique d’amélioration du climat des affaires, le Sénégal entreprend la consolidation des avancées obtenues avec la dématérialisation de la demande d’autorisation de construire dans la région de Dakar et l’extension de l’approche aux autres procédures d’urbanisme’’, a expliqué, le chef du projet de Télé Demande d’Autorisation de Construire (TeleDac), Omar MAR.

Il a à cet effet, précisé qu’en sensibilisant les acteurs sur ces nouveaux enjeux, le résultat immédiat recherché sera la prise en main du processus par les autorités.

AMN/ASB / APS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.