Centrafrique: Des soldats étrangers accusés d’abus sexuels sur des adolescents

Le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme rapporté vendredi qu’en Centrafrique, des adolescents ont accusé des soldats étrangers d’abus sexuels. Les faits se sont produits en 2014 dans les environs ou à l’intérieur du camp de déplacés internes de M’Poko, situé près de l’aéroport de Bangui.

L’ONU a indiqué ce vendredi que de nouvelles allégations sur des cas d’abus sexuels par soldats étrangers sur des mineurs auraient été découvertes ces dernières semaines en Centrafrique.

Selon les premières bribes d’information en notre possession, les soldats incriminés seraient géorgiens, français et originaires d’un autre pays non mentionné. Les autorités des pays concernés, ainsi que l’Union européenne, ont été informées et enquêtent sur ces allégations, précise l’Onu.

Non sans ajouter que les victimes ont rapporté que leurs agresseurs appartenaient à des contingents opérant au sein de la force de l’UE (Eufor-RCA) et de la force française Sangaris.
Thienadine/actuprime

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.