Université du Sénégal oriental de Tambacounda : Le mouvement parental régional s’impatiente du démarrage des travaux.

L'Université du Sénégal Oriental

L’Union Régionale des Associations de Parents d’Elèves (URAPE) de Tambacounda se préoccupe du retard

dans le démarrage du projet de construction de l’Université du Sénégal oriental.

« L’université du Sénégal oriental attend encore », déplore le Président de l’URAPE, Dahaba, au cours de la traditionnelle rencontre entre les autorités de l’IA de Tambacounda et les acteurs locaux du système éducatif pour préparer la prochaine rentrée des classes. Réunion qui a eu lieu ce vendredi 21 septembre 2018 au Conseil départemental de Tambacounda.

L’URAPE dit ne pas comprendre cette situation alors que l’ouverture de l’université fut officiellement annoncée pour 2017. Au même moment, l’université du Sine Saloum de Kaolack accueille ses premiers étudiants cette année, constate-t-elle.
Autres préoccupations du mouvement parental régional : l’arrêt des travaux de construction du nouveau lycée d’enseignement technique de Tambacounda et le suintement des bâtiments du lycée Mame Cheikh Mbaye de Tambacounda dont la dalle menace de s’effondrer.

« C’est bientôt 10 ans que nous attendons la fin de la construction » du nouveau lycée d’enseignement technique, laisse entendre Dahaba.
« Mame Cheikh Mbaye est assis sur des braises », s’alarme-t-il, lorsqu’il évoque la décrépitude de ce lycée construit en 1982 par Feu El Hadji Djily Mbaye.
Amédine FAYE (correspondant).
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.