Tribunal de Tambacounda : Le cultivateur endosse le délit pour sauver son père d’une condamnation.

Un cultivateur condamné à Tambacounda pour trafic de chanvre indien

Au tribunal correctionnel de Tambacounda, ce mercredi 21 novembre 2018, un cultivateur de 59 ans et son fils, originaires d’un village de Missirah (Tambacounda), ont écopé d’une peine de 7 ans d’emprisonnement ferme et une amende de 900.000 FCFA pour détention de chanvre indien.

Après avoir été informés du trafic illicite mené par le vieux cultivateur, les éléments de la Brigade régionale de l’Ocrtis(Office Central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants) ont investi son domicile au courant de l’année 2018. Ils ont découvert dans sa chambre un sac de couleur marron contenant 5 Kg de chanvre indien et du cannabis planté dans un coin de la maison. D’après les enquêteurs, la veille, le vieux cultivateur s’était rendu dans un autre village pour acheter la camelote qu’il envisageait de vendre à son retour.

A leur comparution, le vieux a balayé les accusations, tout en endossant les faits à son fils. Ce dernier le corrobore. A la barre, il dit être le propriétaire du sac et affirme avoir planté le cannabis.
« Mon père ne savait pas que je détenais les 5kg de chanvre que m’avait vendus un fraudeur. Les policiers les ont trouvés dans ma chambre. C’était pour ma consommation personnelle », a déclaré le fils du vieux, lui aussi cultivateur, âgé de 29 printemps. Mais cette déclaration est contraire à celle tenue durant l’enquête. Il disait que c’est son père qui est le propriétaire des 5Kg et que lui s’est contenté de planter le cannabis.

Dans son réquisitoire, le Procureur de la république a tout simplement réfuté les explications des deux prévenus. S’appuyant sur leurs déclarations lors de l’enquête, il a estimé que le père est le « cerveau » du trafic et le fils « est à la fin » de ce trafic. Il a terminé en requérant 7 ans d’emprisonnement pour les faits qui leur sont reprochés.
Amédine FAYE (correspondant)
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire