Tambacounda: Les autorités scolaires pour la fin des travaux du nouveau lycée d’enseignement technique.

En cette période d’hivernage, les lieux sont envahis par les herbes. Au centre du site, l’édifice R+2 surplombe le quartier périphérique

Gourel Diadié de la commune de Tambacounda. A côté, se trouvent une clôture à moitié faite, deux bâtiments, etc. L’un presque achevé, le deuxième est sans toit. Dans le bâtiment principal, le câblage électrique y est installé, les fenêtres en vitre montées, le carrelage effectué, mais les travaux de finition tardent. Ce décor informe suffisamment de l’état d’avancement des travaux du nouveau lycée d’enseignement technique de Tambacounda. Travaux interrompus depuis 2010.

Rencontré sur le site, l’homme de courte taille, certainement un membre de l’équipe de gardiennage du chantier, dit ne pas avoir vu jusqu’à présent les ouvriers reprendre les travaux. Affirmation loin de conforter le ministre de la Formation Professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat Mamadou Talla dans sa déclaration tenue le samedi 01 avril 2017, au jardin de mairie de Tambacounda, à la cérémonie de lancement de la foire régionale de l’artisanat.

« S’agissant du lycée d’enseignement technique de Tambacounda ainsi que ceux de Kolda, de Fatick, nous avons pris la décision de terminer la construction de ces trois lycées cette année(…) », avait-il informé.

M. Yero Dia, proviseur du lycée d’enseignement technique de Tambacounda, a noté « l’importance, la nécessite, l’urgence même d’achever et d’équiper le nouveau lycée ». D’ailleurs, il est convaincu que « ce lycée aura des vocations sous-régionales »

« Ce lycée, une fois construit et équipé, permettra aux jeunes d’avoir des formations dans le secteur industriel, tertiaire comme la comptabilité, la gestion et autres, dans le domaine agricole, dans le secteur de l’élevage afin qu’ils puissent être, par la suite, employés dans les entreprises ou s’auto employer », a-t-il indiqué.

M. Niane, Inspecteur d’académie de Tambacounda, a pour sa part appelé les services compétents à achever les travaux.
« (…) Tout le monde est pour la fin du chantier. Il faut vraiment que les élèves puissent regagner un nouveau site convivial et qui peut promouvoir le développement des enseignements et apprentissages », a-t-il dit.

En 2017, le lycée d’enseignement technique de Tambacounda a enregistré un taux de réussite de 60% à l’examen du baccalauréat.
Amédine FAYE : actuprime.com

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,585SuiveursSuivre
20,300AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :