la détention de Karim Wade est «arbitraire», selon l’ONU

Le Groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire a déclaré vendredi que la détention de Karim Wade est arbitraire. Ceci, pour la deuxième fois après l’avoir fait en avril 2015, sans que les autorités n’en donnent suite.

«Le Groupe de travail a déterminé comme étant arbitraire la privation de liberté dont a été victime M. Karim Wade », a affirmé vendredi le Groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire.

Avec cette déclaration, le Groupe de travail des Nations Unies n’a pas varié d’un iota sur le cas Karim Wade. Parce que selon ce démembrement du Conseil des droits de l’Homme des Nations-Unies, l’ancien ministre, inculpé pour enrichissement illicite, est détenu arbitrairement. Non sans demander à l’Etat du Sénégal  de prendre les mesures nécessaires pour le respect des droits du détenu.

Pour rappel Karim Wade, non moins fils de l’ancien président de la République du Sénégal, Abdoulaye Wade, a été condamné à six ans de prison ferme dans le cadre de la traque des biens mal acquis lancée par le président Mack Sal sous la houlette de la cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei).

Thienadine/actuprime

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.