Salif Keita adresse un cri du coeur au président IBK pour mettre fin au massacre des jeunes maliens par la France

Salif Keita adresse un cri du coeur fraternel au président IBK, pour qu’il mette fin au massacre des jeunes maliens

par la France du « petit Emmanuel Macron ». Le chanteur malien de renommée internationale s’est adressé au président Ibrahim Boubacar Keita en langue Bamanang (Bambara), en le défiant d’envoyer ses propres enfants au front d’une guerre menée par des jihadistes financés et équipés par la France. Salif Keita demande à IBK de laisser le pouvoir à un autre, s’il n’est pas capable de dire la vérité à la France de Macron et de résoudre le problème du Mali et des maliens.

ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.