Des Rohingyas et plusieurs pays arabes seront présents au grand Magal de Touba

Des Rohingyas à Touba
Image d'archives

Une vingtaine de pays du monde arabe et des Rohingyas de Birmanie prendront part au grand magal

de Touba qui sera célébré le 8 novembre prochain, a annoncé le président de la Commission culture et communication, Serigne Cheikh Abdou Lahat Gaïndé Fatma Mbacké.

« Nous attendons une vingtaine de pays du monde arabe qui vont assister au colloque international sur le Soufisme et au magal de Touba », a-t-il dit lundi dans un entretien avec l’APS sur les préparatifs de cet évènement religieux annuel.

Outre ces pays arabes, le grand magal de Touba verra également la participation d’une délégation de la minorité musulmane des Rohingyas opprimée, vivant principalement dans l’état Arakan, dans le sud-ouest de la Birmanie.

« Je confirme bien [l’information sur la participation de Rohingyas au magal], la commission relations extérieures est en train de faire les démarches nécessaires pour les inviter », a affirmé le président de la commission culture et communication.

Serigne Cheikh Abdou Lahat Gaïndé Fatma Mbacké a soutenu que cette action à endroit des Rohingyas est en phase avec les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba, le fondateur de la confrérie mouride, sur la solidarité entre musulmans.

« Cheikh Ahmadou Bamba disait qu’il n’avait pas de tarikha. Il n’a pas fondé de tarikha, ce qu’il considère, c’est la voie de l’islam et partout où l’islam est menacé, partout où les musulmans sont persécutés, nous à Touba, nous nous sentons concernés », a-t-il dit.

Cette invitation est symbolise « la solidarité » de la communauté mouride vis-à-vis des « frères Rohingyas », mais également « à tous les musulmans qui sont persécutés ailleurs à travers le monde », a-t-il expliqué.

FD/ASB / APS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.