MCA/Sénégal : Le Congrés américain préoccupé par le retard des travaux de la RN6, Ziguinchor-Kolda

La RN6 Ziguinchor-Kolda
Image d'archives

«Les membres du Congrès américain sont très préoccupés par le retard accumulé dans la livraison de la RN6».

C’est ce qu’a déclaré hier, jeudi 26 octobre, Martina Boustani, premier conseiller à l’ambassade des Usa à Dakar dans son mot, lors de la cérémonie d’ouverture des travaux de l’atelier national de présentation des documents provisoires de projets du 2nd programme Mca/Sénégal.

Par ailleurs, les Usa veulent de l’énergie à bon marché et accessible à tous pour booster la croissance économique du Sénégal. C’est ce que préconise Marième Ndoye, Deraene, coordinatrice de l’Ufc/Mca Sénégal.

Martina Boustani, premier conseiller ambassade des Usa à Dakar dans son mot de bienvenue, hier, jeudi 26 octobre, à l’occasion de l’atelier national de présentation des documents provisoires de projets du 2nd programme Mca/Sénégal, a tenu à rappeler aux autorités sénégalaises l’urgence et la nécessité de finir les travaux de construction de la Route nationale 6(Rn6, route du sud qui va de Ziguinchor à Kolda, en passant par Tanaff). «Les membres du Congrès américain sont très préoccupés par le retard accumulé dans la livraison de la RN6», a-t-elle martelé.

La Rn6 livrable avant la fin de l’année

A cette interpellation, Adama Diallo, secrétaire du ministère du pétrole et des énergies de rassurer: «La Rn6 sera livrée d’ici la fin l’année en cours»

Par ailleurs, les Usa ont fait part de leur préoccupation quant à l’accès à l’électricité pour créer les conditions d’un décollage économique au Sénégal. Et comme l’a bien souligné Marième Ndoye, Deraene, coordinatrice de l’Ufc/Mca Sénégal, conseillère de l’ambassade des Etats-Unis au Sénégal, ce 2nd programme Mca/Sénégal «va consister à rendre l’électricité bon marché et plus accessible à toutes les couches de la population»,a dit hier jeudi, à Dakar, lors d’un atelier national de présentation des documents provisoires de projets du 2nd programme Mca/Sénégal Selon elle: «L’objectif de la deuxième phase d’exécution du programme Mcc au Sénégal est de rendre l’électricité meilleur marché, et plus accessible», a-t-elle insisté, en légitimant l’éligibilité du Sénégal à la deuxième phase dudit programme. «Le Sénégal a été déclaré éligible après la réussite de son premier compact (2010-2015) sur la base des améliorations significatives sur les principaux indicateurs de gouvernance du Mcc Scorecard : la promotion de la démocratie et la lutte contre la corruption», a-t-elle expliqué.

Se voulant exigeante, elle dira: «Il est impératif de rendre l’énergie abordable et accessible au Sénégal». Non sans préciser que «les récentes découvertes de pétrole et de gaz ne sauraient à elles seules résoudre ce problème intimement lié au cours du marché qui détermine toujours le coût de l’électricité».

Quant à Adama Diallo, secrétaire du ministère du pétrole et des énergies il a invité tous les acteurs à faire de bonnes propositions pour une meilleure prise en charge des défis énergétiques auxquels est confronté le Sénégal. Sur ce, il dira: «Nous devons discuter de façon global des problèmes énergétiques du Sénégal pour qu’ensemble les traiter avec nos partenaires financiers telles que La Bm, la Bad, la Bid, Usaid, Jica, Afd…», a-t-il invité.

Plus de 454 milliards à injecter dans 4 projets …

En effet, bénéficiaire de la deuxième phase du Millenium challenge corporation (Mcc), à présent, le Sénégal s’attèle à soumettre quatre (04) projets éligibles à un programme d’appui à l’Agence de développement internationale du gouvernement des Etats-Unis. Tout le sens de cet atelier dont le coût global est 454 259 990 483 Fcfa. Il s’agit, entre autres, de la diversification des sources de production d’électricité, de l’optimisation du parc et gestion de la demande; de l’amélioration de l’accès à l’électricité en milieu rural périurbain; de la modernisation et extension des réseaux de transmission et de distribution; amélioration du cadre légal et renforcement de capacités des acteurs du secteur.
sudonline.sn

Laisser un commentaire