Radisson-Bamako : Un sénégalais, cadre à Vivo Energy, parmi les victimes

Forces maliennes aux abords de l'hôtel Radisson

L’attaque terroriste perpétrée hier, à l’Hôtel Radisson Blu de Bamako, a fait une victime sénégalaise. Notre compatriote Assane Sall a été tué lors de la prise d’otages opérée par des djihadistes. Selon les sources du Populaire déployés à Vivo Energy (ex-Shell) où il travaillait, le jeune Assane, qui officiait au service commercial, était en mission au Mali avec un autre de ses collègues. Ceux qui le côtoyaient au sein de l’entreprise ne tarissent pas de bons mots pour le décrire. C’était, dit-on, quelqu’un de « très bien, dès qu’on l’apercevait, c’est son sourire qu’on voyait ». Marié et père d’une petite fille, il était « très croyant » et sur le plan professionnel, « il faisait beaucoup de résultats ». D’ailleurs, hier, en soirée, une délégation du Comité de direction est allée au chevet de sa famille. La société s’est aussi affairée pour le rapatriement de sa dépouille.
leral.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.