Kédougou : La mairie abrite une caravane d’information et de sensibilisation du projet OFFLOCC

0
51
Le projet OFFLOCC à Kédougou

C’est dans le souci d’amener les collectivités territoriales à se prendre en charge

à travers les ressources de leurs communes, que le projet OFFLOCC (Offensive Locale Citoyenne pour la résilience Communautaire, l’amélioration des conditions de vie des populations, la bonne gouvernance, la prévention et lutte contre la corruption et l’évasion fiscale) a lancé le lundi 1 avril 2019 sa caravane d’information et de sensibilisation dudit projet dans la salle de réunion de la mairie.

Pour une durée de deux ans, ce projet va intervenir dans 7 communes au Sénégal dont, Diourbel, Dangalma, Sédhiou, Diaobé-Kabendou, Kédougou, Cayar, Dalifort-Forail. Il a pour but de faciliter l’accès des populations aux services sociaux de base a fait savoir Ibrahima Dieng chargé de projet à enda ECOPOP et responsable du projet OFFLOCC.

A en croire M. Dieng, les territoires ne sont pas pauvres mais ils manquent de mécanismes d’accompagnement a-t-il indiqué. Ainsi poursuit-il, le projet vient renforcer les principes du PSE pour développer les collectivités territoriales.
Il a, tout au plus, décliné l’objectif visé qui est d’améliorer la résilience communautaire pour une meilleure qualité de vie dans les communes cibles en luttant contre la corruption, le blanchiement de capitaux et l’évasion fiscale mais aussi en mettant en place des cadres de concertation et redynamiser les actions des collectivités territoriales.

Pour ce faire, Ibrahima Dieng a montré le concours de partenaires qui fait la base de ce projet piloté par enda ECOPOP et appuyé par la République du Sénégal, l’Union européenne et Global grenht institute. Et de son avis, le projet est multi-acteurs et l’ARD bras technique des communes occupe une place importante dans son exécution.

Dans la même optique, le chargé de communication d’enda ECOPOP Cheikh Ndong a rassuré sur la communication qui va sou tendre ce projet avec une large sensibilisation à travers les médias des zones d’intervention de surcroît la collaboration qui va prévaloir avec les radios communautaires, les communicateurs traditionnels entre autres.

Ainsi, Vieux Mamoudou Cissokho, un des conseillers de la mairie s’est prononcé sur le plan de communication du projet. « Je juge utile le plan de communication qui consiste à sensibiliser les populations sur la fiscalité, éduquer les gens dans ce domaine qui est méconnu de bon nombre d’entre eux et formaliser certains corps de métier à la fiscalité » a-t-il affirmé.

Conscient de l’importance du projet, le directeur de l’ARD Kalidou Cissokho a laissé entendre que: « l’enjeu c’est l’engagement des collectivités territoriales pour la réussite de ce projet dans la région afin d’éviter son échec. Il a dans le même sens renouvelé la disponibilité de l’ARD à accompagner le projet dans les communes.
La rencontre présidée par la première adjointe au Maire Mme Astou Diagne Cissé, a invité l’ensemble des acteurs à mettre du sien pour la réussite du projet à Kédougou.

Cheikhou KEITA : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire