Mondial – Qatar : le Maroc vainqueur devant la Belgique (2-0)

Annoncés comme les favoris de la rencontre de ce groupe F, les Belges ont perdu face au Marocains,

dimanche 27 novembre (2-0). Abdelhamid Sabiri et Zakaria Aboukhlal ont inscrit les deux buts de la victoire seconde période, alors que les Diables rouges ont longtemps dominé la rencontre.

« Le favori, c’est la Belgique (…) Il faut appeler un chat un chat », assurait le sélectionneur du Maroc, Walid Regragui, à la veille d’affronter les Diables Rouges au stade Al Thumama de Doha, ce dimanche 27 novembre. De quoi s’enlever la pression avant ce choc du groupe F.

Demi-finalistes de la dernière Coupe du monde, les Belges représentaient un énorme morceau pour la bande à Achraf Hakimi. Et après le nul face aux Croates (0-0), qui a mis en confiance les Lions de l’Atlas, la confrontation face aux Belges s’annonçait tout aussi compliquée. Et pourtant, en fin de première, le public du stade stade Al Thumama pensait que les Lions avaient fait le plus dur après un but sur coup franc direct signé Hakim Ziyech. Sauf que l’arbitre a fait appel à la VAR, qui a signalé un hors-jeu très court du capitaine Romain Saiss (45e+3).

Le premier acte avait vu les Diables rouges se procurer les meilleures occasions avant ce but annulé. Dès la 5e minute, Michy Batshuayi a tenté sa chance. Mais le gardien marocain Munir El Kajoui, qui a remplacé Yassine Bounou juste avant le coup d’envoi, est sorti au bon moment. Eden Hazard a eu l’occasion d’ouvrir le score à deux reprises sur coup franc (11e et 16e), tandis que Thomas Meunier a tenté sa chance dans la surface, sans succès (19e). Comme le capitaine Hazard, Kevin De Bruyne aurait aussi pu ouvrir la marque sur coup franc direct, mais son ballon est retombé derrière la barre transversale (39e).

Sabiri et Aboukhlal, les héros du Maroc

Dans une seconde période plus équilibrée et jouée sur un gros rythme de part et d’autre, la pièce est tombée du bon côté pour les Marocains. Le but de la victoire est venu du pied d’Abdelhamid Sabiri, entré en jeu quelques minutes plus tôt. Le joueur de la Sampdoria a botté un coup franc très excentré qui a trompé Thibaut Courtois (74e). Les Belges, qui avaient dominé la première période, en sont restés groggy. Dans le temps additionnel, Zakaria Aboukhlal, lui aussi entré en jeu, est venu doubler la mise sur un service de Ziyech, élu homme du match.

Contrairement à 2018 en Russie, où les Marocains avaient perdu leurs deux premiers matches, au Qatar, les hommes de Walid Regragui, qui ont longtemps salué leur public, ont désormais un pied en huitièmes de finale avant d’affronter le Canada le 1er décembre.
rfi.fr
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,695SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :