Brésil : Lula en prison, ses partisans organisent la résistance

Lula en prison
Image d'illustration

Au Brésil, l’incarcération de Lula continue de diviser le pays. L’ancien président s’est finalement livré à la police samedi 7 avril.

Il a déjà passé deux nuits en prison, le début de sa peine de 12 ans de prison pour corruption. Candidat favori des sondages pour la prochaine élection présidentielle, Lula a néanmoins promis de tout faire pour y participer, malgré son incarcération.

Après une nuit et une journée en cellule, l’ancien président a pu rencontrer ses avocats. Lula est détenu au siège de la police fédérale, à Curitiba, dans le sud du Brésil, là où se trouvent les bureaux du juge d’instruction Sergio Morro, en charge de l’enquête sur les scandales de corruption en série qui touchent le Brésil depuis plus de 3 ans maintenant. C’est lui qui avait émis le mandat d’arrêt contre Lula, condamné pour corruption passive et blanchiment d’argent.

Sur place, la troupe des policiers militaires et fédéraux a été renforcée aux abords du bâtiment où est détenu Lula : plusieurs altercations ont éclaté entre forces de l’ordre et partisans de l’icône de la gauche brésilienne, leur nombre à Curitiba ne cesse d’augmenter.

L’incarcération de Lula a provoqué un véritable séisme politique au Brésil. Malgré les recours déposés en vain ces dernières semaines, l’ancien président a promis de faire éclater son innocence. Ses avocats étudieraient la possibilité qu’il se présente depuis sa cellule à l’élection présidentielle d’octobre prochain.

Le Parti des travailleurs (PT) dans l’incertitude, reste largement sous l’influence de l’ancien président, dont la popularité, en dépit des scandales, reste intacte.
rfi.fr
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire