Linguère : le ministre de l’élevage visite les chantiers de réhabilitation du ranch de Dolly.

0
78
Chantier du forage du Ranch de Dolly

Le gouvernement du Sénégal est entrain d’ériger à Dolly un mur de clôture de 120 km de périmètre pour sécuriser la zone. A cela, il faut ajouter la construction d’un nouveau forage. L’ouvrage d’un débit de 240 mètres cubes par heure aura une capacité de stockage d’eau de 1000 mètres cubes. L’objectif est de mettre en place 34 bornes fontaines, 15 abreuvoirs, une prise d’eau pour les charrettes, le tout sera sur un réseau d’adduction d’eau de 105 km, qui desservira 15 villages implantés dans le ranch. Le point d’eau sera réceptionné d’ici à la fin du mois de juillet, a expliqué le Directeur du PUDC (Programme d’Urgence pour le Développement Communautaire), Cheikh Diop.

Le ministre Aminata Mbengue Ndiaye sur les chantiers de réhabilitation du ranch de Dolly
Le ministre Aminata Mbengue Ndiaye sur les chantiers de réhabilitation du ranch de Dolly

Outre le règlement de l’accès à l’eau potable, il est prévu la réalisation des pistes de production, pour relier Dolly à Dahra, Linguère à Touba et à Matam, souligne le directeur du PUDC. A coté des infrastructures hydrauliques s’ajoute le volet de l’électrification rurale qui permettra en même temps d’électrifier tous les forages de la zone. Le tout sera accompagné par une unité de transformation de lait, fruit d’un partenariat entre le Sénégal et Enda-Energie. Ainsi le ministre de l élevage et des productions animales, Aminata Mbengue Ndiaye en visite de chantiers se félicite de l’état d’avancement des travaux de réhabilitation du ranch de Dolly. Ce qui permettra de résoudre les problèmes d’accès à l’eau potable, de désenclavement et de sécurisation des terres.

Toutefois la préservation de la vocation pastorale du ranch de Dolly est un enjeu pour l’ensemble des acteurs concernés, (éleveurs, élus, services techniques et autorités administratives). Le collectif des éleveurs du département de Linguère avait soumis au président de la république Macky Sall un plaidoyer en vue de disposer d’un acte administratif permettant de clarifier le statut de la zone.

Lors de sa visite à Dolly le 26 novembre 2013, Macky Sall avait promis aux éleveurs de réhabiliter le ranch, pour un coût global de 2 milliards 250 millions frs CFA.

Mody Gor Diop : actuprime.com

Laisser un commentaire