A Kédougou: Le lycée technique a célébré la journée de promotion des filles dans les filières techniques et scientifiques

Le filles du Lycée technique de Kédougou célébrées
Image d'illustration

Le Lycée Technique Industriel et Minier Mamba Guirassy de Kédougou a été le lieu de convergence

de plusieurs acteurs de l’éducation le samedi 16 décembre 2017. Elèves, parents et enseignants s’y sont retrouvés pour célébrer la journée dédiée aux jeunes filles élèves.
Cette journée s’est tenue, dans l’après midi par souci de ne pas perturber les cours, et c’est une façon d’interpeler les filles et surtout les parents sur l’importance du choix des filières scientifiques techniques et professionnelles par les filles. Ce qui peut leur permettre de préparer leurs carrières au plan professionnel.

Ce fut l’occasion pour le proviseur de rappeler un des objectifs phares du PSE, qui est le capital humain. « C’est un honneur de vous recevoir au lycée technique industriel et Minier Mamba Guirassy de Kédougou, pour partager avec nous cette journée pour la promotion des filles dans les filières scientifiques techniques et professionnelles. L’Etat du Sénégal, dans son plan stratégique, le PSE, que tout le monde connait, mise beaucoup sur le développement du capital humain. Et le développement du capital humain, c’est à travers la formation professionnelle. La formation des jeunes et plus particulièrement celle des filles. Par ce que les statistiques ont toujours montré que le taux de filles dans ces filières au niveau national est très faible et il faut renverser la tendance », a laissé entendre le proviseur dudit lycée Moussa Doucouré. Il a toutefois rassuré que la tendance est en train d’être renversée, car le taux de filles dans les filières scientifiques techniques et professionnelles qui était de 7% l’an dernier est passé cette année à 12% a-t-il affirmé.

C’est dans la même lancée que la représentante de la cellule genre du lycée, par ailleurs coordonnatrice de la journée Mme Aminata Kaba Touré, est aussi revenue sur l’objectif spécifique de cette journée qui est d’accroître le taux de filles dans les filières de l’enseignement technique.
Selon elle, pour réussir le pari d’orienter les filles vers ces filières, il faut une large sensibilisation, car certaines d’entre elles vivent parfois dans des conditions très difficiles. Mme Touré a toutefois demandé l’appui de tous, pour une émergence des filles dans les filières scientifiques techniques et professionnelles.

D’anciens élèves du lycée ont aussi saisi l’occasion pour inciter leurs sœurs à choisir les filières scientifiques techniques et professionnelles tout en leur dévoilant leurs parcours.
Le lycée est en pleine réforme de l’avis du proviseur M. Doucouré, avec des objectifs perspicaces qui sont entre autres: faire de l’établissement, un lycée à vocation sous régional dans le secteur industriel, minier et tertiaire par un enseignement de qualité, doter les élèves des compétences de conception, d’expérimentation et de dimensionnement dans leur champ technique propre selon des degrés de complexité adaptés au niveau Baccalauréat mais aussi offrir aux titulaires d’un bac STIDD ou STEG, l’opportunité d’accéder aux offres de formations scientifiques et techniques de l’enseignement supérieur.
CHEIKHOU KEITA : actuprime.com
ActuPrime – la primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.