Kédougou : Fin de la tournée de remerciement et de mobilisation des leaders de l’APR, pour la réélection du président Macky Sall en 2019

L'APR mobilise à Kédougou pour Macky Sall

Au total une vingtaine de villages du département de Kédougou ont reçu la visite des militants et sympathisants de l’Alliance Pour la République (APR), parti au pouvoir. Ces visites avaient des buts de remerciement, d’écoute et de mobilisation.
Du samedi 17 au jeudi 22 Mars 2018, les leaders politiques de l’APR du département de Kédougou ayant à leur tête le ministre secrétaire général adjoint du gouvernement Opa Ndiaye, ont sillonné différentes localités des 6 communes rurales, pour transmettre les remerciements du président Sall, suite au soutien fort que les populations lui ont apporté lors des différentes élections passées. Lequel soutien lui a permis de remporter le référendum de 2016 et les législatives de 2017.

Cette tournée de remerciement et de mobilisation a été une première du genre, réunissant l’ensemble des différents leaders de ce parti, soucieux de la victoire du président Sall, au soir de l’élection présidentielle de 2019.
Partout, une lueur d’espoir est sentie pour la victoire de Macky Sall en 2019, cependant des doléances fortes sont posées de part et d’autres par les populations aux représentants du gouvernement. Ce sont entre autres la pénurie d’eau, le manque d’emploi des jeunes, le manque d’électrification rurale synonyme d’insécurité et de pistes de communication.

Les populations ont été très exigeantes sur ces doléances. Elles demandent des solutions sans délais. A défaut de quoi, elles ne donneront pas d’assurance au président pour sa réélection. L’un des villages qui a surtout retenu l’attention des leaders politiques c’est Mako, où les jeunes attendent une résolution rapide de la crise d’emploi entre eux et la société minière travaillant dans la localité qui refuserait de les employer.
Les jeunes, par la voix de leur porte parole Fodé Cissé, déclarent que la situation avec la société minière pourrait dégénérer si rien n’est fait dans ce sens par les autorités.

Interrogé sur les questions de l’eau, des pistes et l’électrification rurale, le président national de la mutuelle des enseignants Koumouna Biagui, un des responsables politique de l’APR à Kédougou, a reconnu les défis énormes qui sont à relever. « Nous avons fait une tournée dans une vingtaine de villages des 6 communes rurales du département qui sont: Fongolimbi, Dimboli, Bandafassi, Ninéfécha, Dindéfélo et Tomboronkoto. Dans tous ces villages, nous avons constaté que les populations vivent d’énormes difficultés liées à la pénurie d’eau, au manque d’électrification rurale synonyme d’insécurité et de manque de pistes aménagées entre autres » a laissé entendre Monsieur Koumouna Biagui.

Selon lui, avec la phase 2 du programme PUDC, l’Etat doit penser à Kédougou afin de sortir cette partie de l’ornière. Et cela, d’ici l’élection présidentielle de 2019 a-t-il poursuivi. Sur la question de l’éducation, M. Biagui a tout au plus invité les responsables syndicaux à la retenue et à faire preuve de dépassement pour le développement de l’éducation. « L’éducation n’a pas de prix et aucun pays ne peut se développer sans l’éducation» a-t-il martelé.
Tous les leaders qui ont pris part à cette tournée ont rassuré les populations sur la résolution de leurs préoccupations qui pourraient être de mauvais souvenirs. A leur tour, les populations attendent de voir leurs situations améliorées afin de réélire Macky Sall en 2019.
CHEIKHOU KEITA : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.