Kédougou : Le Sécretaire d’Etat Mamadou Saliou Sow au chevet des sinistrés du hameau de Coutoufinkoto.

Situé à quelques 3 km du chef lieu de la commune de Tomboronkoto de l’autre côté du fleuve Gambie,

et à une soixantaine de Kédougou, le hameau de culture de Coutoufinkoto dépendant du village de Baroundoufaring a étè ravagé par un incendie d’une rare violence, le 25 janvier dernier aux environs de 11heures.

Le feu est parti d’une cuisine dont le toit a été atteint en l’absence de la cuisinière. De là, l’incendie s’est étendu et 116 personnes issues de 8 ménages ont étè victimes. Le bilan est lourd; 38 cases, 42 lits, 67 tonnes de vivres, 3 motos, 8 vélos et une somme de 2.442.150F partis en fumée et le cheptel décimé.

Unis comme un seul homme, les habitants de la circonscription, notamment le Conseil Communal de la Jeunesse, la croix rouge de Tomboronkoto ont apporté main forte aux sapeurs pompiers et la gendarmerie qui ont difficilement rallier le lieu du sinistre.
C’est dans ce contexte que le Sécretaire d’Etat auprès du ministre de la justice en charge de la promotion des droits humains et de la bonne gouvernance Mamadou Saliou Sow dit Bélé a jugé opportun d’appuyer cette communauté désemparée par le sinistre. Au total, il a offert 50 sacs de riz, 50 paquets de savon et 250 litres d’huile à la population de Coutoufinkoto.

Le soutien en dons a été apporté par une forte délégation politique de BBY ayant à sa tête le député de Salémata El Hadj Mamadou Sall. Ce dernier était aussi accompagné par d’autres représentants politiques de la même coalition provenant de Saraya, Kédougou et de Salémata. Tous prenant la parole ont déploré cet incendie. En bons croyants, ils ont formulé des prières et de bons témoignages envers le S.E. M. Sow pour ses qualités de leader courtois, son sens du social, sa reconnaissance et son accessibillté disent-ils, qui ont fini d’enrichir sa carrière politique.
À la cérémonie plusieurs notables dont le khalif général de Mako Moussa Keïta, le chef de village de Baroundoufaring Pan Camara et celui du hameau Fonsa Camara ont tous pris part et magnifier le geste à sa juste valeur.

Pour rappel, Coutoufinkoto a étè créé vers les années 1956 pour servir de lieu de culture. Aujourd’hui, il est devenu presqu’un village entier au bord du fleuve, qui reste inaccessible de par l’état catastrophique de sa piste le reliant à mako à plus d’une dizaine de km. Toutefois, interrogé sur la question, le député de Salémata a promis de rebondir sur la question une fois l’occasion à l’assemblée nationale.
Cheikhou KEITA
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.