Kédougou COVID-19: La commission de suivi satisfaite de la distribution des kits alimentaires

Une commission de suivi de la distribution de l’aide alimentaire pour faire face à la COVID-19 a séjourné

dans la région de Kédougou du 02 au 04 Juin 2020. Sa mission était de s’enquérir de la situation de la distribution des kits alimentaires offerts par l’Etat du Sénégal aux personnes nécessiteuses.

Pour ce travail, les missionnaires se sont rendus dans les départements de Saraya et de Salémata où ils ont apprécié le travail abattu par les autorités administratives et locales qui ont distribué à 100% l’aide alimentaire. La localité où il existe un hic c’est dans le département de Kédougou qui est à 94% dans la distribution.

Présidée par Alassane Seck, la commission s’est aussi intéressée à la situation des infrastructures dans la région. Selon M. Seck, la route de Salémata en construction présente environ plus de 150 ouvrages, qui ne facilitent pas un acheminement rapide. Toutefois, il reste optimiste quant à la fin des travaux qui pourront sortir Salémata de l’ornière. Sur Saraya, ils se sont réjouis de l’état de la route avec la construction du tronçon par la CEDEAO. L’autre manquement noté lors de leur tournée c’est l’absence d’infrastructures sanitaires dignes de ce nom. « A Salémata, le centre de santé manque de tout notamment l’eau et l’électricité » a déploré M. Seck.

Toujours à en croire M. Seck, la problématique de l’eau et de l’électricité mais aussi le manque de communication feront l’objet de leur rapport, qu’ils vont présenter au ministre Mansour Faye, chargé du développement communautaire de l’équité sociale et territoriale.

Dans la même veine, il est revenu sur le Registre National Unique (RNU), qui prend d’abord en compte les personnes bénéficiaires de bourses familiales. M. Seck a fait comprendre que le RNU comporte des manquements, oubliant les handicapés et certaines personnes nécessiteuses lors des ciblages. La délégation a rencontré les commissions chargées de faire le ciblage dans les communes et villages de la région.

Pour rappel, le programme des kits alimentaires est créé pour prendre en charge 10 millions de bénéficiaires dans le pays, soit la somme de 69 milliards de francs CFA débloquée par l’Etat du Sénégal pour appuyer dans la lutte contre la COVID-19. Le constat qu’ils ont fait, c’est que le geste a été bien apprécié par les populations qui demandent à revoir le cas des handicapés et personnes oubliées. Mais les délégués ont rassuré que les personnes en situation de handicape et celles oubliées seront prises en charge par les prochaines distributions, un engagement de l’Etat disent-ils.

Les difficultés notées dans la distribution des produits relèvent du transport vers les ayants droit avec la perte parfois de la quantité.
Dans le même ordre d’idée, Lamine Fall, membre de la commission a mis l’accent sur la question trouvée sur le terrain. Selon M. Fall, certains s’intéressaient plus à l’argent qu’aux vivres. « L’argent ou les kits alimentaires » c’était la contrainte qui a fait couler la salive de bon nombre de bénéficiaires. « Mais, la décision du gouvernement était la bonne car l’argent allait créer un certain nombre de difficultés » a-t-il indiqué.

L’envoyé spécial du ministère chargé des données du programme, El hadji Ndiogou Diouf s’est aussi prononcé sur la question de la santé en saluant les efforts des autorités qui ont bien relayé les informations sur la COVID-19, avec surtout le cas importé de Kédougou. « Ce qui a fait que Kédougou a zéro cas jusqu’ici » a-t-il laissé entendre. M. Diouf a salué les efforts dans la distribution des kits alimentaires avec seulement deux semaines pour tranquilliser les ayants droit de la région.

Il a salué le travail des autorités et des relais communautaires dans la lutte contre la pandémie, en terminant par transmettre les salutations du Président de la République et du ministre du développement communautaire, de l’équité sociale et territoriale. Selon lui, c’est le contexte de la COVID-19 qui ralentit les travaux de construction de la route de Salémata et rassure tout au plus sur la correction des imperfections notées dans la distribution des vivres de résilience.

Cheikhou KEITA : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.