Gestion des inondations : Un programme pour soulager 920.000 personnes

Image d'illustration

Pour rendre les communautés plus résilientes aux inondations urbaines, le projet « Vivre avec l’eau » a validé, hier, ses outils de recherche-action. Selon le Consortium pour la recherche économique et sociale (Cres), 920.000 personnes vivant dans la banlieue dakaroise vont en bénéficier.

e directeur de cabinet du ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, Yatma Guèye, est convaincu que le projet « Vivre avec l’eau » apportera une contribution majeure à la résolution du problème récurrent des inondations dans les milieux urbain et périurbain. Les communes de Yeumbeul nord, Yeumbeul sud, Djida Thiaroye Kaw, Médina-Gounass, Grand-Yoff, Rufisque ouest, Malika, Mbao et Thiaroye Gare ont été ciblées par le projet. Pour le directeur exécutif du Cres, le Pr Abdoulaye Diagne, l’approche intégrée et participative a été privilégiée. Elle combine la construction d’infrastructures d’évacuation d’eaux pluviales, le renforcement de capacités des populations en matière de gestion des déchets et de maraîchage, l’organisation et la formation des populations, plus particulièrement les femmes, pour une meilleure anticipation et gestion des inondations.

Vivre avec l’eau
L’important volet de la recherche permettra d’évaluer des activités sur la résilience, la santé, le comportement et les aspects socio-économiques.
La stratégie de recherche-action a été validée, hier, à Dakar, afin que tous les acteurs et intervenants, nationaux comme internationaux, aient la même compréhension des actions à mener dans le cadre de l’amélioration de la résilience des populations contre les inondations. La validation des outils de recherche permettra de réaliser une enquête pour disposer d’une situation de référence et d’être en mesure d’évaluer les impacts sanitaires, socio-économiques, comportementaux et de résilience du projet sur les populations. La phase pilote du programme a été expérimentée dans la localité de Bène Barack (commune de Yeumbeul nord). Des solutions durables qui pourraient être mises en œuvre dans les autres communes ciblées ont été trouvées. Elles sont surtout liées à l’agriculture urbaine ou aux ouvrages de drainage des eaux. Les populations peuvent ainsi continuer de cohabiter harmonieusement avec les eaux. Le projet « Vivre avec l’eau » s’inscrit en droite ligne de la vision du chef de l’Etat, Macky Sall, qui a fait de l’éradication des inondations une des priorités de son mandat. L’Etat a élaboré, dès 2012, un Programme décennal de gestion des inondations (Pdgi) dont les nombreuses réalisations sont visibles

Mamadou Lamine DIATTA / lesoleil.sn

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.