Commission de l’UEMOA : Hadjibou Soumaré reste aux commandes jusqu’en juin

Hadjibou Soumaré ne fera pas deux mandats à la tête de la Commission de l’Uemoa. Le Niger a pesé de tout son poids pour faire respecter « l’engagement secret » qu’avait pris l’ancien Président Me Abdoulaye Wade auprès de l’Uemoa.

C’est à une véritable « guerre froide » que le Niger et le Sénégal se sont livrés pour le poste de président de la commission de l’UEMOA. Actuellement occupé par l’ancien premier ministre du Sénégal sous le magistère de Wade, Hadjibou Soumaré a été nous dit-on perdu par les calculs politiques de son ex-patron du Palais.

Calculs politiques

En effet, si l’on en croit à l’As qui dans sa livraison de week-end, d’écrire qu’à l’époque pour faire partir l’ancien président de la Commission de l’Uemoa, Moussa Touré qui n’était pas en odeur de sainteté auprès de lui, Me Wade s’était engagé auprès de ses homologues de la sous-région à ce que ce poste de président de la commission traditionnellement dévolu au Sénégal soit tournant.

Wade avait fait deux pierres deux coups en se débarrassant de Moussa Touré, mais aussi en aidant son ami Amadou Toumani Touré, à l’époque président du Mali qui devait écarter un sérieux challenger. Soumaïla Cissé (ancien opposant à ATT) a été nommé à la tête de la Commission de l’Uemoa pour qu’il mette entre parenthèses ses ambitions présidentielles.

En acceptant cet engagement, le Niger et d’autre pays avaient pour leur part, imposé que le poste de président de commission soit tournant (4 ans au Sénégal et 4 ans pour autre pays). Voilà pourquoi en juin prochain Hadjibou Soumaré va céder la place au Niger », écrit le journal L’As.

Le mandat de la commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest africaine (Uemoa) a été prolongé de 6 mois par la 19e session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etats et de gouvernements de l’Union, réunie hier, vendredi 8 janvier à Cotonou.

Thienadine/actuprime.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.