Bakel : contre « l’oubli »

Bakel lutte contre
Image d'illustration

Les populations exigent des infrastructures socioéconomiques de base.

Les populations des 12 communes du département de Bakel se sont données rendez-vous ce lundi 27 Août 2018 dans le chef lieu de département, pour dénoncer la situation inquiétante qu’elles vivent au quotidien.

Ils étaient de milliers, jeunes, vieux, venus des 12 commune du département battre le macadam, pour dénoncer la  » marginalisation  » dont ils sont victimes depuis les indépendances. Pour les organisateurs, leur département fait l’objet d’oubli de la part des différents régimes qui se sont succédés à la tête de ce pays.

 » Nous oubliés, c’est comme si nous ne sommes pas de sénégalais au même titre que ceux qui se réveillent à Dakar, Thiès et ailleurs ». Une population oubliée, marginalisée qui fait face à une situation inquiétante qu’elle vit au quotidien.
Ces difficultés ont pour nom déficit d’infrastructures routières, sanitaires, éducatives, et chômage des jeunes.

Face à cette situation le collectif a regroupé toutes les sensibilités du département y compris la diaspora pour se faire entendre. Un mémorandum a été remis au préfet qui s’est engagé à le transmette à l’autorité compétente.
Bakel reste l’un des département les plus enclavée de la région de Tambacounda.

Sanoussy Diarra : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.