Audits des marchés 2013-2014 : Baldé et Wilane épinglés

La gestion des mairies fouillée
Les maires Baldé et Wilane

Des élus locaux et parfois pas des moindres, dans le landerneau politique national, ne vont pas se sentir à l’aise avec le rapport de l’ARMP (Agence de Régulation des Marchés Publics). Pour cause, la revue va très certainement mettre à nu les « graves violations » des dispositions du code des marchés publics.

L’ARMP va publier ce jeudi les résultats des audits des marchés publics pour les gestions 2013-2014. En attendant, des sources haut placées parlent de « graves violations » des dispositions du code des marchés publics. Les manquements sont notés dans les collectivités locales auditées sur les deux exercices passés sous revue. Parmi les canards boiteux dans la passation et l’exécution des marchés publics figurent les communes de Diourbel, Tambacounda, Nioro du Rip, Sandiara, Koungheul, Guinguinéo, Mbacké, Kaffrine et Ziguinchor. Les résultats ne sont pas ainsi fameux pour des maires comme l’opposant centriste, Abdoulaye Baldé, le socialiste, Abdoulaye Wilane et l’apériste, Mayacine Camara, liste «Enquête».

Par contre, ceux de Pikine, Sangalkam et Sakal font honneur aux collectivités locales car ils sont sortis du lot avec des mentions honorables pour leurs performances; bien que les rapports n’ont pas manqué d’établir des «maladresses sur des questions de forme» commises par ces «bienheureux».
Affaire à suivre.

Dié BA / pressafrik.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.