Agriculture : La tutelle arme les producteurs de maïs

Image d'illustration

Le directeur de la Modernisation de l’équipement rural, Samba Diobène Ka, a remis à 100 semoirs et 50 houes Sine à Nimna Diayté, présidente de la Fepromas (Fédération des producteurs de maïs du Saloum). Ce matériel est subventionné à hauteur de 50%.

Selon un communiqué, l’Etat, dans sa politique de booster la production agricole comme moteur de la croissance, s’est lancé dans un vaste programme de modernisation de l’Equipement rural. Pour le directeur de la Modernisation de l’Equipement rural.
Pour sa part, Nimna Diayté, la présidente de la Fepromas, n’a pas manqué d’exprimer toute sa joie. «C’est un grand jour pour nous producteurs, membres de la Fepromas, car, comme vous le savez, pour avoir une agriculture de qualité, il faut forcément avoir du matériel adéquat », a-t-elle déclaré.
Du côté du représentant départemental de l’Ancar, ce matériel appelé petit matériel agricole va permettre d’augmenter les productions au niveau des ménages parce que c’est un matériel très adapté aux types de sols pratiqués dans la zone et, de ce point de vue, les rendements vont augmenter durant cette campagne.
La Fepromas, basée dans le village de Paoskoto, département de Nioro, est créée depuis le 18 mai 2012 et compte, à nos jours, plus de 2400 membres (dont 268 femmes et 2133 hommes) pilotés par un conseil d’administration et s’appuie sur des partenaires stratégiques comme la Bnde, la Cncas, le Cms, le Pamecas, l’Uimec et l’Usaid.

Pathé TOURE : lejecos.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.