Ziguinchor : Un centre médical inter-militaire de plus d’un milliard de F CFA réceptionné

Le ministre des Forces armées, Augustin Tine, a inauguré, jeudi dernier, le Centre hospitalier inter-militaire de Ziguinchor d’un coût de 1,100 milliard de FCfa. Cette infrastructure sanitaire dispose d’un plateau technique performant avec un bloc chirurgical, des unités d’urgence et de radiologie, un cabinet dentaire et un laboratoire. Ce centre hospitalier, qui correspond à un hôpital de niveau 2, est le fruit de la transformation du centre médical de garnison de Ziguinchor en un centre hospitalier militaire. « Ce centre est doté d’appareils de haute technologique et permettra de renforcer les capacités opérationnelles pour mettre le soldat dans les meilleures conditions de travail.

Au-delà des équipements, il va être renforcé par l’affectation de différents spécialistes », a expliqué Augustin Tine. Il présidait la cérémonie d’inauguration en présence du chef d’état-major général des forces armées, le général Mamadou Sow, des autorités administratives, locales et militaires, des personnels sanitaires et des notabilités publiques de Ziguinchor.

La réalisation de ce centre, qui était une promesse du chef de l’Etat Macky Sall, va permettre de « minimiser les risques de pertes en vies humaines liées aux opérations, par une plus rapide et plus efficiente prise en charge ». Cela permettra aussi de réduire les évacuations d’urgence à Dakar qui entraînaient souvent des aggravations secondaires en cours de route et des pertes fonctionnelles majeures », a ajouté Augustin Tine, avant de couper le ruban inaugural et de dévoiler la plaque inaugurale.

Situé au sein du camp militaire numéro 5 de Ziguinchor, le centre hospitalier inter-armée va contribuer à l’amélioration de la prise en charge médicale des personnels militaires et de leurs familles. Il va aussi constituer un appui aux autres structures médicales de la région par la prise en charge de patients civils, « pour mieux faire vivre le concept Armée-Nation ».

(APS)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.