A Dakar, le WANEP forme les moniteurs communautaires sur l’alerte précoce pour la paix au Sénégal en période électorale

Le Wanep pour l'alerte précoce des tensions électorales

Ils sont une vingtaine de moniteurs communautaires membres de différentes organisations de la société civile

à subir la formation de WANEP (West African Network for Peacebuilding) ou le Réseau Ouest Africain d’Alerte précoce de Réponse Rapide.

La formation, financée par l’Union européenne s’est tenue du vendredi 25 au samedi 26 janvier 2019 à l’hôtel « Le Ndiambour » de Dakar et cela consistait à former les moniteurs sur la prévention des conflits électoraux en alertant au comité national de réponse avec des rapports fiables d’incidents quotidiens et de situations hebdomadaires.

Quinze pays de l’Afrique de l’Ouest ont déjà opté pour l’expérience de WANEP qui a pour base Accra au Ghana. Pour une première au Sénégal, les moniteurs sont issus des régions à risques comme Dakar, Thiès, Diourbel, Louga, Kédougou, Tambacounda, Kolda, Sédhiou et Ziguinchor entre autres.
Ils joueront un rôle d’alerte précoce avant et pendant l’élection présidentielle afin d’éviter d’éventuels conflits dans le pays.

Les véritables acteurs pointés du doigt sont les leaders politiques, les militants mais aussi les citoyens et les forces de sécurité. Tous feront l’objet de contrôle des moniteurs durant cette période. C’est dans ce contexte que le coordonnateur de WANEP Sénégal Alfred Gomis a laissé entendre « qu’il est tout à fait normal de mettre en place ce monitoring ».
Et dans le même ordre d’idée, M. Gomis a ajouté que le WANEP intervient pour apaiser la montée des tensions. Toujours selon lui, le travail va continuer même après la période électorale avec les prochaines législatives.

Ainsi, pour mieux assurer ce travail, le WANEP a remis des tablettes aux moniteurs qui vont édifier le comité national de réponse sur la situation politique, communautaire, religieuse, sociale, humaine des localités ciblées.
Une grande satisfaction pour Mme Hélène Rama Niang, membre du conseil d’administration de WANEP Sénégal, qui a eu l’honneur de présider la cérémonie de remise des tablettes aux moniteurs.
A en croire Mme Niang, le processus va contribuer à l’amélioration de la situation électorale, et elle exhorte les moniteurs à travailler avec professionnalisme en utilisant le matériel à bon escient.

CHEIKHOU KEITA : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire