Vaccins anti-covid-19 : le système Covax avec l’OMS va recevoir 110 millions de doses des sociétés chinoises Sinovax et Sinopharm

Covax va recevoir immédiatement 110 millions de doses des vaccins anti-Covid-19 des sociétés chinoises

Sinovac et Sinopharm pour permettre au système de distribution international de faire face à une pénurie de doses en pleine résurgence de la pandémie. C’est ce qu’a indiqué, lundi 12 juillet, l’Alliance du vaccin (Gavi).

L’accord conclu entre Gavi et les deux groupes pharmaceutiques chinois inclut des options pour l’achat de doses supplémentaires dans les mois à venir, précise un communiqué de Gavi, l’un des membres fondateurs du système Covax avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), notamment. « Grâce à cet accord, et parce que ces vaccins ont déjà reçu l’homologation d’urgence de l’OMS, nous pouvons commencer à fournir des doses aux pays immédiatement », s’est réjoui Seth Berkley, qui dirige l’Alliance du vaccin.

L’accord annoncé lundi prévoit l’achat de 60 millions de doses sur la période de juillet à fin octobre à Sinopharm et 50 millions de doses sur la période de juillet à fin septembre à Sinovac. Au total, quelque 170 millions de doses Sinopharm pourraient potentiellement être acquises d’ici à la fin du premier semestre 2022, en fonction des besoins. Dans le cas de Sinovac, le nombre total de doses achetées pourrait atteindre 380 millions d’ici à la fin juin 2022.

Ces doses seront mises à disposition aussi bien des participants de Covax qui paient pour les vaccins que de ceux qui bénéficient du don des doses, financées par des donateurs.

Inégalité vaccinale « obscène »

Au 12 juillet, le système Covax, qui devait garantir un accès équitable aux pays riches comme aux pays défavorisés aux vaccins anti-Covid-19, avait distribué plus de 102 millions de doses de vaccins dans 135 pays. C’est beaucoup moins que ses objectifs affichés en début d’année. Mais depuis, l’Inde a bloqué les exportations des doses de vaccin AstraZeneca destinées à Covax et les pays riches se sont rués sur les sérums les plus efficaces, aggravant l’inégalité vaccinale, au point d’être dénoncée comme « obscène » par le patron de l’OMS.

Covax prévoit de distribuer 2 milliards de doses d’ici au début 2022 dont 1,8 milliard pour les 92 pays les plus pauvres qui bénéficient du mécanisme de dons. Quand l’UE et les États-Unis visent à immuniser l’essentiel de leur population, y compris les enfants à partir de 12 ans, le continent africain, par exemple, n’a réussi à vacciner qu’autour de 1% seulement de sa population.
rfi.fr
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.