Bounkiling (Sédhiou) : Un camion gambien transportant du bois arrêté

Image d'illustration

Les éléments de la brigade des Eaux et Forêts de Bounkiling ont interpelé et mis aux arrêts un camion immatriculé en Gambie transportant du bois. Les convoyeurs déclarent qu’il s’agit de bois de chauffe et non du bois d’œuvre comme le dénoncent les populations locales. La Brigade forestière qui a réalisé cette saisie a ouvert une enquête.

C’est en effet sur dénonciation des populations locales que les hommes du Commandant Daniel Manga de la brigade forestière de Bounkiling se sont déplacés, samedi, au village de Diallokounda dans l’extrême nord de la région de Sédhiou. Ils y ont découvert un camion immatriculé en Gambie transportant du bois. Mais pour les populations locales, ce bois est accommodé aux billons de troncs d’arbre disposés dans le fond du camion. Ce que les forestiers ne confirment pas pour le moment arguant que l’enquête est en cours.

Le camion en question était au village de Boudouck où il a déchargé des articles divers de commerce. «C’est sur le chemin du retour qu’une dame habitant le village de N’guirme aurait sollicité le chauffeur et ses assistants pour le transport de ce bois», renseigne une source anonyme. Dans cette zone du Kabada-Dator, le trafic de bois y est intense et inquiète les habitants malgré les efforts jusqu’ici consentis par les pouvoirs publics. Aussi, l’insuffisance des ressources humaines et logistiques semble justifier la crainte des populations qui redoutent des représailles de la part des délinquants de l’environnement.

Selon Mamadou Seydou Diallo, président de l’association des volontaires pour la protection de l’environnement, la solution réside dans le renforcement du dispositif de sécurité, non seulement pour préserver les forêts, mais aussi pour assurer la sécurité civile contre le grand banditisme qui se développe dans cette zone frontalière nord de la région.
sudonline.sn

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.