Plan de paix de Trump : Hassan Nasrallah dénonce un « crime historique »

Les mises en garde de Nasrallah à Trump

Le chef du Hezbollah chiite libanais a prévenu vendredi que toute guerre contre l’Iran affecterait

l’ensemble du Moyen-Orient. Hassan Nasrallah a par ailleurs qualifié le plan de paix américain pour le Proche-Orient de « crime historique ».

Lors d’un discours retransmis sur un écran géant devant des milliers de partisans rassemblés à l’occasion de la Journée de Jérusalem, Hassan Nasrallah s’est montré menaçant.

Alors que les tensions entre Washington et Téhéran continuent de monter, le chef du Hezbollah a déclaré que le président Donald « Trump, son administration et ses services de renseignement savent très bien que toute guerre contre l’Iran ne restera pas confinée aux frontières de ce pays. »

« Toute guerre contre l’Iran signifiera que toute la région s’embrasera », a mis en garde Hassan Nasrallah. Il a ajouté que le Hezbollah riposterait « immédiatement et avec force » à toute attaque israélienne qui le viserait.

Hassan Nasrallah s’en est violemment pris au plan de paix américain pour le Proche-Orient, qu’il a qualifié d’« accord vide » et de « crime historique ». « Notre devoir est de nous opposer à  » l’accord du siècle  » », a-t-il dit, en critiquant violemment les pays arabesqui préparent le terrain à sa mise en œuvre, en allusion à l’Arabie saoudite et aux États du Golfe.

Selon Hassan Nasrallah, la Jordanie et l’Égypte sont inquiets des éventuelles répercussions du plan de paix sur leur stabilité. Il a assuré que « l’axe de la résistance », le nom donné à l’alliance qui regroupe l’Iran, la Syrie, le Hezbollah et le Hamas palestinien, dispose de la force nécessaire pour faire échec à « l’accord du siècle ».
rfi.fr
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.