Les Etats-Unis vont aider à régler le transport et la distribution de l’énergie au Sénégal

Produire de l’Énergie est une chose. Mais assurer son transport en est une autre.

Et le transport de l’énergie après sa production a toujours causé des difficultés à des sociétés africaines comme la Senelec.

Pour son ancien Directeur général, devenu ministre du Pétrole et de l’Energie, Mouhamadou Makhtar Cissé, il s’agit de moderniser et de densifier les réseaux pour l’accès universel à l’électricité d’ici à 2025. « Depuis une vingtaine d’années, l’accès à l’énergie et le coût de l’électricité ont toujours été identifiés, dans les documents de stratégie de politique économique, comme une contrainte majeure pour la croissance », renseigne le ministre.

Cette préoccupation semble avoir été bien pris en compte dans la 2ème phase du programme Compact du Millenium Challenge Coroporation que les Etats-Unis ont financé à hauteur de 300 milliards de F Cfa. Ce programme, qui vise essentiellement le secteur de l’énergie, a été signé depuis décembre 2018. « Le coût élevé de l’énergie et le faible accès à l’électricité notamment en zone rurale et périurbaine ont été identifiés comme contrainte majeure à la croissance et à l’investissement privée au Sénégal », souligne-t-on dans le document de la Feuille de route du secteur de l’Électricité du Sénégal à l’horizon 2035, présenté, ce jeudi 24 octobre 2019, devant l’ambassadeur des Etats-Unis, Dr Tulinabo Mushingi.

Pour le diplomate américain, « le Secteur de l’énergie a été défini comme une contrainte au développement. Nous avons ciblé ce secteur pour essayer d’amener le plus grand nombre du monde pour participer au développement du Sénégal », explique M. Mushingi. Cette feuille de route constitue un document stratégique s’appuyant sur la vision et les objectifs du Gouvernement sénégalais pour le secteur de l’électricité jusqu’en 2035.
lejecos.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.