Train Express Régional : Des entreprises françaises gagnent le marché

Sauf rebondissement, le Train express régional (Ter) devant relier Dakar à l’aéroport international Blaise Diagne sera réalisé par des entreprises françaises notamment les groupements Eiffage Gc/Eiffage Sénégal/Eiffage Rail/Yapi Merkezi/Cse ; Engie Ineo/Thales et Nge/Tso/Cim/Cde. Ils sont attributaires du marché, selon l’avis provisoire publié dans « Le Soleil » du 22 juillet 2016.

Dans le journal du « Soleil » du 22 juillet 2015, l’Apix lançait un appel d’offres international pour la conception et la réalisation des installations d’une ligne de chemin de fer électrifiée à 2 voies à écartement standard et d’un système ferroviaire pour le Train express régional (Ter) devant relier Dakar à l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd), avec ripage et renouvellement de la voie métrique. Un an, jour pour jour, les résultats sont connus. Sous réserve d’éventuels recours, le groupement Eiffage Gc/Eiffage Sénégal/Eiffage Rail/Yapi Merkezi/Cse devrait exécuter le premier lot, le groupement Engie Ineo/Thales de la France, le deuxième lot et le groupement Nge/Tso/Cim/Cde, le troisième lot.

Dans l’avis d’attribution provisoire publié, hier, dans le même journal, il est indiqué que le groupement Eiffage Gc/Eiffage Sénégal/Eiffage Rail/Yapi Merkezi/Cse a présenté une offre conforme pour l’essentiel et la moins disante et qui satisfait aux critères de qualifications. Son offre évaluée est de 274.509.000.000 de FCfa. Ce groupement devra réaliser les travaux dans un délai de 26 mois pour la tranche ferme et 54.990.000.000 FCfa pour la tranche conditionnelle à exécuter dans un délai de 15 mois, soit un montant total de 329.499.000.000 de FCfa.

Idem pour le lot 2 gagné par le groupement Engie Ineo/Thales de la France qui a satisfait aux critères de qualifications et a présenté la meilleure offre. Celle-ci est évaluée à 127.933.814.190 FCfa. Les travaux devraient être exécutés dans un délai de 26 mois pour la tranche ferme et 20.839.776.459 FCfa pour la tranche conditionnelle à réaliser dans un délai de 15 mois, soit un montant total de 148.773.590.649 FCfa.

Concernant le lot 3, le groupement Nge/Tso/Cim/Cde de la France a raflé la mise en présentant la meilleure offre évaluée à 10.748.171.664 FCfa. Ce groupement devra exécuter les travaux dans un délai de 24 mois à partir de la mise à disposition, par le Titulaire du lot 1, des documents de conception et de la plateforme.

Selon l’avis d’attribution provisoire, dix-huit candidats sur vingt-trois ont été retenus pour concourir pour la deuxième étape. Dix-sept d’entre eux ont retiré le dossier après invitation le 24 mars 2016.

Mamadou GUEYE / lesoleil.sn

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,313SuiveursSuivre
19,600AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :