Tambacounda : marginalisé au sein de l’APR et de BBY, les JLD quittent la mouvance présidentielle

Les JLD de Tambacounda quittent la mouvance présidentielle
Dr Salif Diallo

A quelques encablures des échéances présidentielles, l’APR vient de prendre un allié de taille dans la commune

, en l’occurrence les JLD et leur mentor le Dr Salif Samba Diallo. Un coup dur pour Me Sidiki Kaba, DGR de la mouvance présidentielle. Pour avoir été longtemps marginalisés au sein de la coalition, les Jeunes Leaders ont décidé de prendre leur destin en mains. C’était à l’occasion d’une assemblée générale tenue en la circonstance au niveau de leur quartier général

La rupture est définitive entre les Jeunes leaders de Dr Diallo et la mouvance présidentielle. Marginalisés et mis au second rang, les Jeunes Leaders, en assemblée générale, ont décidé de prendre leur destin en mains tout en tournant le dos à Macky Sall. « Dafa doy » ont-ils entonné, frustrés des agissements de leurs compagnons de l’APR et de BBY. Pour Alpha Yaya Diouf, porte-parole du jour, la décision a été murement réfléchie. Portant l’estocade, Alpha Yaya Diouf déclare que ce divorce d’avec le parti présidentiel entre dans le cours normale des choses car leur leader et son mouvement ne se reconnaissent plus dans cette formation. « C’est parce qu’on a assez de constater le manque de considération et de respect à l’endroit de notre leader, le Dr Salif Samba Diallo, prospérer dans les rangs de la mouvance présidentielle par les hauts responsables locaux que nous avons décidé de tourner définitivement le dos à Macky Sall » a fulminé Mr Diouf.

Pour les poulains du Dr Salif Samba Diallo, le moment est venu de prendre leur destin en mains en toute responsabilité. Toutefois ils mettent en garde tout responsable de la mouvance présidentielle contre toute tentative de pourparlers pour leur faire changer d’avis. « Notre patience a des limites et nous ne pouvons continuer d’être la risée au sein de l’Apr et du Benno » a ajouté Mr Alpha Yaya Diallo. Libres comme du vent, les JLD disent être à l’écoute de leur responsable, en l’occurrence Salif Samba Diallo, pour déterminer leur prochaine destination.

Le ministre des affaires étrangères par ailleurs Délégué général de la mouvance, Me Sidiki Kaba, réussira-t-il cette fois à convaincre les JLD et leur leader à faire volte-face. Cette défection sonnera-t-elle le glas entre les deux camps après plus de cinq années de cheminement. Un coup dur qui donnera du fil à tordre aux responsables locaux en premier chef Me Sidiki Kaba récemment nommé DGR (délégué général de la région) en cette période de parrainage de candidat à la candidature pour les présidentielles de 2019

Pour rappel, celui qui fut l’ancien coordonnateur régional de l’URD de feu Djibo Ka en est à une énième défection avant d’être récupéré par Me Sidiki Kaba et Mamadou Omar Sall,tous deux responsables aperistes à Tamba. Pour cette fois, les jeunes leaders ne comptent pas prêter le flanc
Sanoussy Diarra : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire