Sophie Marceau ridiculise des paparazzis

La comédienne a dénoncé leur attitude en les affichant dans des vidéos filmées par ses soins, qu’elle a ensuite publiées sur son compte Twitter ce vendredi.

Qui s’y frotte s’y pique ! Régulièrement ciblée par les paparazzis, Sophie Marceau a orchestré sa vengeance à sa manière – avec des vidéos – sur Twitter ce 1er avril. Et cela n’a rien d’un poisson d’avril : « Ce sont de vraies vidéos faites moi-même (sic), avec de vrais paparazzis 😉 Pas de fiction », a tweeté celle qui est d’ordinaire peu bavarde sur le réseau social.

Comme une série bien ficelée, tout débute avec un premier clip de 30 secondes, accompagné des mots : « Paparazzi, épisode 1 : l’acharnement ». Les images semblent filmées avec un téléphone portable : du haut d’un immeuble – son domicile ? -, Sophie Marceau enregistre deux hommes rôdant dans la rue. Une musique d’ambiance angoissante se fait entendre. Puis, petit saut en avant dans le temps, et l’action reprend depuis la rue…juste derrière les deux personnages. L’ambiance de thriller s’emballe jusqu’au moment où l’actrice interpelle les « paparazzi 1 » et « paparazzi 2 », qui se retournent tout étonnés de voir qu’ils étaient suivis. L’arroseur arrosé, en quelque sorte.

« Ayez le courage de ce que vous êtes ! »

La série comique de Sophie Marceau se poursuit avec la vidéo « Paparazzi, épisode 2 : le harcèlement » (publiée vers 17h30). « Les paparazzi sont de retour ! », annonce le titre. Cette fois, l’action commence dans la rue. Et téléphone portable à la main, la réalisatrice fait fi de toute filature : cette fois, pendant une minute, elle filme plusieurs paparazzis qui lui tournent autour. Certains protestent, et l’un d’eux, repéré en train de prendre des photos, finit par se cacher sous sa capuche.

« Bah, montrez-vous au moins ! Ayez le courage de ce que vous êtes », lui lance l’actrice. « Arrêtez de filmer », souffle le photographe. « Pourquoi ? Et vous, vous faites quoi ? », pouffe Sophie Marceau. « Je voulais avoir des photos », répond-t-il. « Alors moi, je n’ai pas le droit de vous filmer, mais vous, vous me filmez autant que vous le voulez ? Non mais montrez-moi votre tête, monsieur ! », reprend la star, qui conclut son film avec une musique ridiculisant davantage le paparazzi penaud.

La tonne de fumier de Sandrine Bonnaire pour Voici

Sur les réseaux sociaux, la mini-série de Sophie Marceau connaît un franc succès. Certains critiquent l’actrice, mais beaucoup d’internautes applaudissent sa réponse aux paparazzis. Pour Sophie Marceau, il s’agit peut-être d’une revanche savoureuse contre la presse people : fin janvier dernier, sa relation avec le cuisinier Cyril Lignac était dévoilée par le magazine Voici.

Avant Sophie Marceau, d’autres célébrités se sont exaspérées contre les paparazzades. En 1993, Sandrine Bonnaire avait protesté encore en déversant une tonne de fumier devant les locaux de Voici ! En 2014, Mazarine Pingeot avait fustigé le photographe qui avait publié des photos de François Hollande et Julie Gayet, 20 ans après avoir elle-même été la cible des objectifs, à l’époque où l’existence de la fille de François Mitterrand était révélée. En mai 2014 encore, alors qu’elle était enceinte, la chanteuse Jenifer avait dénoncé le « harcèlement quotidien », l' »agressivité » et une « violente altercation verbale » qui avait eu pour effets de lui provoquer des « douleurs intenses » et de la contraindre à rester alitée. « Voilà l’envers du décor de ces couvertures de presse à scandale. Il paraît que c’est une rançon. Elle est souvent dure à porter », avait écrit Jenifer sur Facebook.

lepoint.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.