Sénégal : l’inauguration d’une mosquée sauve des prisonniers politiques

L’inauguration vendredi de la mosquée mouride Massalikul Jinane restera à jamais gravée dans les mémoires au Sénégal. En Plus de réunifier la classe politique qui passe par les retrouvailles entre l’ancien président Abdoulaye et son dauphin Macky Sall, certaines personnalités politiques s’y sentent mieux également.

L’ancien maire de Dakar khalifa en prison depuis mars 2017 pour faux et usage de faux en écriture de commerce ne dira pas le contraire. Il a été élargi de prison suite à un décret présidentiel. Cette libération intervient seulement à 48 heures après l’inauguration de la grande mosquée de Massalikul Jinane. Un moment phare choisi par le Khalife général des mourides pour inviter les politiques à faire la paix et cesser la guerre qui n’a que trop duré.

Après cette paix des braves signée entre Macky Sall et son père idéologique, Abdoulaye Wade, tous les observateurs avertis s’attendaient à des changements et des voltes face sur certaines décisions prises en temps de guerre. Entre autres décisions, on s’attendait au retour imminent de Karim Wade exilé au Qatar contre son gré mais pour honorer un deal politique dont les clauses sont toujours méconnues du grand public sénégalais.

En plus de cela, tout le monde savait que ce serait une belle aubaine pour l’ancien maire de Dakar de pour humer à nouveau l’air de la liberté. Et, c’est à ce niveau que le président Sall s’est montré vraiment futé. Il a choisi de commencer par le commencement. Si aujourd’hui, le retour de Karim avait été la première décision prise par le locataire du Palais de l’Avenue Leopold Sedar Senghor, tout le monde aurait crié au scandale après la chuchoterie qu’il a eu à faire avec Wade avant de le déposer chez lui à la fin de la cérémonie de l’inauguration de la Mosquée.

Pour dire que, c’est à ce niveau qu’il faut aussi reconnaître le fin stratège qu’est le président Wade qui l’aura certainement invité à faire un geste pour le khalife de Dakar. La messe est ainsi dite.

En attendant Godot, Krim peut faire ses valises et Re-bonjour le Sénégal.

Thienadine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.