Le Sénégal bien placé pour organiser des négociations de paix entre Israël et la Palestine

Le Sénégal médiateur entre Israël et la Palestine

Les relations de coopération qu’entretiennent le Sénégal avec l’Israël et la Palestine peuvent servir

à l’organisation de négociations qui peuvent aboutir à la paix. En conférence de presse, hier jeudi 8 novembre, l’ambassadeur de l’état hébreu à Dakar, Roi Rosenblit, a fait état de cette possibilité.

Le nouvel ambassadeur d’Israël au Sénégal, Roi Rosenblit espère que les relations entretenues par le Sénégal avec son pays, l’Israël et le monde arabe, l’Etat palestinien y compris, pourront être utiles à des négociations qui peuvent déboucher sur la paix.

En conférence de presse hier, jeudi 8 novembre, il a indiqué que le statut du Sénégal aux Nations Unies (membre non permanant) peut le permettre de soutenir l’Israël et l’autorité palestinienne à arriver à une solution définitive. Roi Rosenblit soutient aussi que la coexistence pacifique entre les religions au Sénégal doit servir d’exemple aux autres pays du monde. Par ailleurs, face aux journalistes, l’ambassadeur de l’Israël a décliné ses priorités qui sont entre autres le raffermissement des liens entre les deux pays dans le domaine agricole et la lutte contre le terrorisme.

«J’espère accroitre la coopération dans les secteurs d’agriculture et d’agro-technologie entre Israël et le Sénégal. J’aimerai également renforcer la coopération dans le secteur sécuritaire et la lutte contre le terrorisme, l’Education, la recherche et la formation professionnelle, la santé », a-t-il déclaré.

Le diplomate israélien compte lors de son séjour au Sénégal se rendre auprés des autorités religieuses. Roi Rosenblit est nommé ambassadeur au Sénégal pour une durée de trois ans. Le Sénégal est son premier poste en tant qu’ambassadeur titulaire. Il a été auparavant en service en Egypte, Oman, Qatar et deux fois en Russie. Il est venu au Sénégal après le rétablissement des liens de coopération entre le Sénégal et l’Israël. Pour rappel, les deux Etats ont eu des divergences en 2016 après le soutien sénégalais à la Palestine au conseil de sécurité des Nations Unies. En effet, le Sénégal avait voté, avec la Malaisie, le Venezuela et la Nouvelle-Zélande en faveur de la résolution 2334 contre la colonisation dans les territoires palestiniens occupés.

La communauté internationale avait jugé «illégale» la colonisation israélienne, qu’elle estime être le principal obstacle à la paix entre l’Etat hébreu et la Palestine.

Fatou NDIAYE / sudonline.sn
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire