Le secteur privé national veut accéder à la commande publique, pour aider l’Etat dans la réalisation des infrastructures

Le secteur privé est disposé à accompagner l’Etat dans la réalisation d’infrastructures

mais attend en retour des pouvoirs publics un appui leur permettant de se positionner par rapport aux multinationales dans l’accès à la commande publique, a déclaré, jeudi, à Dakar, le président du Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS), Mbagnick Diop.

« Le secteur privée est ouvert pour accompagner l’Etat du Sénégal et nous attendons en retour que l’Etat puisse nous apporter son appui (…) pour nous permettre de nous positionner par rapport aux multinationales qui raflent les gros marchés dans le domaine des infrastructures’’, a-t-il dit.

Mbagnick Diop s’exprimait lors de la 17ème session des assises économiques annuelles du Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS), sur le thème « Les infrastructures sont-elles un levier de développement pour le Sénégal ? »

« Tous les grands ouvrages sont réalisés par les grandes multinationales et les entreprises locales sont exclues parce qu’elles ne remplissent pas un certain nombre de critères et surtout par manque de moyens financiers’’, a indiqué Mbagnick Diop.

« Nous souhaitons surtout que la compétition soit ouverte et qu’il y ait surtout des mesures d’incitation », a souligné le président du MEDS, selon lequel le secteur privé local « a les outils et les capacités » nécessaires pour compétir avec les multinationales.

« Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises locales qui évoluent dans le même secteur se regroupent en consortiums pour pouvoir gagner les grands marchés de l’Etat », a-t-il signalé.

BF/BK / APS

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,513SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :