Des scientifiques anglais et burkinabé trouvent un nouveau vaccin efficace à 77% contre le paludisme

Un nouveau vaccin contre le paludisme mis au point par des chercheurs

de l’Université d’Oxford et des scientifiques du Burkina Faso s’est révélé efficace à 77 % contre la maladie lors des premiers essais – un chiffre bien supérieur à celui de tous les traitements existants.
L’étude, publiée dans le Lancet, a porté sur 450 enfants du Burkina Faso et va maintenant faire l’objet d’essais à grande échelle.
Trouver un vaccin efficace contre le paludisme est considéré comme l’un des Graals de la recherche médicale. Il pourrait s’agir d’une percée majeure.
La maladie tue plus de quatre cent mille personnes par an, dont de nombreux enfants en Afrique subsaharienne.

Il n’existe actuellement qu’un seul vaccin, mais il est efficace à moins de 50 %.
Lors de la deuxième phase des essais, ce nouveau vaccin a eu un taux d’efficacité de soixante-dix-sept pour cent. Il va maintenant faire l’objet de tests de plus grande envergure, menés dans quatre pays africains.
Les près de cinq mille participants seront des enfants de moins de trois ans.
Ce nouveau traitement n’a pas encore fait ses preuves. Mais il sera considéré comme un développement incroyablement prometteur au cours d’une année où les vaccins ont prouvé leur importance.
bbc.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.