Saint-Louis-Gardiol : Les vagues narguent la COP21

Sacs de sable pour protéger le littoral

Des sacs de sable dressés sur le littoral à Pilote Barre (Commune de Ndieben Gandiol) pour protéger les maisons des assauts répétitifs de la mer ont été détruits par les vagues. Plusieurs journées de travail sont ainsi ensevelies sur les berges de ce village mythique.

L’impressionnant désastre environnemental se poursuit au niveau du phare de GANDIOL à travers la destruction de maisons, le déracinent d’arbres, après l’effacement des deux hôtels implantés sur le prolongement de la langue de barbarie.

Une zone remblayée récemment a été sabotée par cette furie des eaux qui a installé la psychose dans cette localité.

À l’heure où les dirigeants du monde planchent à Paris sur les mesures idoines à prendre pour amoindrir les conséquences des changements climatiques, des populations de Saint-Louis du Saint-Louis souffrent des modifications apportées à l’environnement, engendrées par des calculs politiques. Un état de fait inconcevable.

N’est-il pas arrivé l’heure de condamner les auteurs de ce crime contre dame nature ?

NDARINFO.COM

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.