Riz de la Vallée : Producteurs et importateurs invités à intégrer la plateforme de mise en relation

le riz de la vallée du Sénégal
Image d'illustration

Le ministre du Commerce, Alioune Sarr, a invité les producteurs et importateurs de riz à intégrer la plateforme de mise en relation qui permettra une commercialisation plus rapide du riz de la Vallée.

‘’J’encourager tous les riziers à participer activement à la plateforme et à produire du riz de qualité’’, a déclaré M. Sarr, rappelant que le riz doit être certifié pour être conforme à la qualité demandé par les consommateurs.

Il s’exprimait à l’occasion d’une réunion du comité chargé de la commercialisation et de l’importation du riz au Sénégal en présence des acteurs du secteurs et des partenaires financiers.

Le ministre a assuré que seul le riz en stock déclaré au niveau de la plateforme pourra être acheté par les importateurs.

A cet effet, un protocole d’accord a été signé entre le gouvernement et les acteurs en août dernier pour ’’promouvoir la commercialisation efficace de la production nationale de riz blanc’’.

Ce protocole définit d’une part ‘’un mécanisme consensuel entre les différents parties, qui régit les conditions de la commercialisation du riz sénégalais et une régulation des importations de riz d’autre part’’.

Dans cette logique les importateurs ont reçu, le 29 septembre, une notification relative au gel des importations du riz pour permettre une bonne commercialisation du riz produit au Sénégal.

Alioune Sarr a rappelé que ce protocole a permis d’avoir un prix consensuel : pour le riz brisé 100%, un coût entre 240 et 245 mille Frcs la tonne et le riz entier entre 275 et 280 mille Fcfa.

Sur les chiffres fournis par le Directeur de la Société d’aménagement et d’exploitation des terres du Delta (SAED), Samba Kanté, 2100 tonnes de riz blanc sont actuellement disponible chez les riziers, l’équivalent d’un peu plus de ce qui est consommé par jour au Sénégal.

Selon la direction du commerce intérieur, la consommation intérieure du Sénégal est évaluée à un peu plus de 80 mille Fcfa par mois et à la semaine 7 novembre, le stock global de riz est de 8614 tonnes.

Ce stock est composé de 4712 tonnes de riz brisé importé non parfumé, 1062 tonnes de riz parfumé importé, 1537 tonnes de riz brisé Sénégal et de 1267 tonnes de riz entier Sénégal.

Le riz Sénégal constitue 2804 tonnes soit 32,5% du stock global, selon la direction.

Alioune Sarr a rappelé que ‘’le volume de riz blanc prévu pour la campagne en cours est de 36 mille tonnes et cette somme a été achetée par les importateurs’’, ce qui permet de réguler les importations.

Le Sénégal importe chaque année 200 milliards de francs Cfa de riz.

Abdoulaye Gaye, de la Banque nationale pour le développement économique (BNDE), a précisé que le niveau de tonnage acheté par les importateurs au niveau de la plateforme au différents riziers est de 5162 tonnes soit une valeur de 1,420 milliards de FCFA.
MF/OID / APS

Laisser un commentaire