L’interdiction des ressortissants tchadiens au Etats-Unis au menu du séjour de Rex Tillerson au Tchad

Rex Tillerson au Tchad
Image d'illustration

Le secrétaire d’Etat américain poursuivait, ce lundi 12 mars, sa tournée africaine qui a finalement été écourtée d’un jour

, pour « des exigences de travail », selon les autorités américaines. Rex Tillerson avait déjà annulé ses activités au Kenya, samedi, pour raisons de santé mais « il va bien », rassure la diplomatie américaine. Avant d’achever sa tournée au Nigeria, Rex Tillerson était, ce lundi, au Tchad. Une première pour un secrétaire d’Etat américain dans ce pays d’Afrique centrale. Rex Tillerson en a profité pour parler de la lutte contre le terrorisme et de la décision du président Donald Trump interdisant, aux ressortissants tchadiens, l’entrée sur le territoire américain.

C’est une visite au pas de charge. A peine arrivé, le chef de la diplomatie américaine a été reçu par le président tchadien, Idriss Déby Itno, avec qui il a discuté de la lutte contre le terrorisme et les investissements.

« L’Amérique sera aux côtés du Tchad tant sur le plan sécuritaire que dans l’assistance aux victimes du terrorisme », a indiqué le chef de la diplomatie américaine à Idriss Déby Itno.

La décision du gouvernement américain d’interdire aux ressortissants tchadiens de voyager aux Etats-Unis a aussi été évoquée. Pour le Tchad, qui a fait part dès le début de son incompréhension, les choses sont en train de rentrer dans l’ordre.

« Toutes les conditions sont réunies pour que le Tchad soit retiré, dans un proche futur, de cette liste », a déclaré Chérif Mahamat Zène, ministre tchadien des Affaires étrangères.

Chérif Mahamat Zène a par ailleurs ajouté que le Tchad souhaite, dans le cadre de ses échanges bilatéraux avec les Etats-Unis, renforcer la promotion des échanges commerciaux et des investissements.
rfi.fr
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire